NOUVELLES
02/06/2016 12:52 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Ligue de diamant/Rome - L'Ethiopienne Ayana frôle le record du monde sur 5000m

L'Ethiopienne Almaz Ayana a frôlé le record du monde du 5000m jeudi soir lors du meeting Ligue de diamant de Rome, venant échouer à à peine plus d'une seconde du chrono établi il y a huit ans par sa compatriote Tirunesh Dibaba.

Poussée par le public du Stade Olympique de Rome qui a pour quelques instants délaissé son favori, le sauteur en hauteur Gianmarco Tamberi, l'Ethiopienne a relancé à l'attaque du dernier tour pour finalement boucler son 5000m en 14 min 12 sec 59, deuxième meilleure performance de tous les temps

Le 6 juin 2008, Dibaba avait elle couru en 14 min 11 sec 15 et son record du monde a donc vraiment vacillé.

Le 22 mai à Rabat, Ayana avait déjà réussi un chrono spectaculaire en 14 min 16 sec 31. "Je suis sûre de pouvoir battre ce record lors d'une de mes prochaines courses", avait-elle alors déclaré.

Jeudi, elle a confirmé qu'elle avait le record du monde dans les jambes en courant seule plus de la moitié de la course puisque la Kényane Mercy Cherono n'a pu l'accompagner que sur un peu plus de 2000m.

C'est sur 3000m steeple qu'une autre grande performance était attendue avec un trio de Kényans emmené par Conseslus Kipruto qui lui aussi ambitionnait le record du monde, détenu depuis 2004 par le Qatari Saif Saaeed Shaheen (7.53:63).

Kipruto en est resté assez loin et affichait d'ailleurs un visage déçu à l'arrivée. En 8 min 01 sec 41/100e, il se consolera avec une meilleure performance mondiale de l'année.

- Gatlin menacé -

Justin Gatlin est lui resté le roi du 100m mais il a dû s'employer face à son compatriote Ameer Webb, déjà vainqueur un peu plus tôt du 200m et qui ne s'est incliné que d'un centième de seconde: 9 sec 93 pour Gatlin (meilleur chrono de sa saison) contre 9 sec 94 (record personnel) pour Webb.

"C'était une course solide, avec mon meilleur chrono de la saison. Je dois devenir de plus en plus rapide et de plus en plus fort. Je me sens prêt pour les sélections américaines, je dois juste rester fort et en forme", a déclaré Gatlin après la course.

Derrière les deux Américains, le Français Jimmy Vicaut a réussi une rentrée solide avec un chrono sous les 10 secondes (9 sec 99) et une qualification pour les Jeux de Rio.

Pour le reste, cette soirée romaine a été marquée par deux autres MPM: sur 400m haies dames pour la Jamaïcaine Janeive Russell avec un temps de 53 sec 96/100, et sur 800m pour la Sud-Africaine Semenya en 1:56.64, un chrono qu'elle avait déjà réussi à Rabat.

Pas de meilleure performance mondiale en revanche sur 100m pour la Jamaïcaine Elaine Thompson, mais un gros chrono tout de même, en 10.87.

Au triple saut féminin, la Colombienne Caterine Ibargüen est elle restée intouchable avec un 34e succès consécutif, avec 14m78.

Pour son retour à la compétition après plus d'un an d'absence en extérieur, le discobole allemand Robert Harting, champion olympique en titre et trois fois champion du monde, a lui pris la 3e place avec 63,96m.

Sur 400m, le Sud-Africain Wayde Van Niekerk s'est imposé, mais sans passer sous les 44 secondes (44.19).

Quant à Tamberi, malgré les ovations du public italien, il n'a pris que la troisième place au saut en hauteur, derrière l'Ukrainien Bondarenko (2m33) et le Britannique Grabarz (2m30).

stt/adc