NOUVELLES
02/06/2016 05:32 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

JO-2008/dopage: un athlète jamaïcain positif, Bolt pas concerné (presse)

Un athlète jamaïcain a été contrôlé positif à la suite des réanalyses pratiquées sur des échantillons des JO-2008 à la demande du CIO, a annoncé la presse jamaïcaine, mais il ne s'agit pas d'Usain Bolt, a précisé son agent, jeudi à L'Equipe.

Le Jamaica Gleaner a fait état d'un cas positif pour un coureur jamaïcain "expérimenté", selon le quotidien de l'île, qui ne veut pas préciser son identité tant que les résultats de l'analyse de l'échantillon B n'ont pas été officialisés.

"Une médaille issue des jeux de Pékin risque d'être retirée", précise toutefois le journal.

Jeudi, l'agent d'Usain Bolt a démenti auprès de L'Equipe que la superstar du sprint pouvait être cet athlète positif.

Et la Fédération jamaïcaine d'athlétisme (JAAA) a elle fait savoir qu'elle n'avait reçu aucune notification d'un cas positif datant de Pékin.

Depuis deux semaines, le CIO a révélé 55 nouveaux cas de dopage issus de réanalyses des échantillons prélevés à Pékin en 2008 (32 cas) et à Londres en 2012 (23 cas).

Dans les deux cas, les sportifs ciblés sont susceptibles de participer aux prochains jeux Olympiques de Rio (5-21 août).

Les 32 cas de Pékin-2008 concernent 6 sports et représentant 12 pays.

Sur les 32 cas, 14 sont des sportifs russes qui avaient gagné 10 médailles. Une athlète espagnole serait également concernée.

fbr/mam