NOUVELLES
02/06/2016 08:05 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Génocide arménien : Berlin espère qu'il n'y aura pas de "réactions excessives" de la Turquie

Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a dit jeudi espérer que la Turquie ne réagira pas de manière "excessive" à la reconnaissance du génocide arménien par les députés allemands, un vote qui a déclenché la colère d'Ankara.

"Ceci est une décision en toute indépendance du Bundestag allemand. Comme attendu, la Turquie a réagi à ce sujet et j'espère que nous arriverons dans les jours et semaines à venir à éviter qu'il n'y ait des réactions excessives", a-t-il dit, selon un communiqué, lors d'un déplacement en Argentine.

Le ministre, qui s'était dit avant le vote sceptique sur l'utilité d'une telle résolution, a relevé que l'Allemagne avec ses quelque trois millions de personnes d'origine turque était "très liée à la Turquie", citant aussi les relations économiques et la problématique de la crise migratoire.

Il a assuré par ailleurs vouloir multiplier les efforts pour qu'Arménie et Turquie "ne parlent pas l'un de l'autre mais l'un avec l'autre".

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a lui assuré que la résolution allait "sérieusement affecter les liens turco-allemands".

Le vote complique des relations déjà tendues avec Ankara notamment sur l'application d'un accord controversé entre l'Union européenne et la Turquie, porté par Berlin, qui a permis de considérablement réduire l'afflux de migrants en Europe.

Partenaire incontournable sur ce dossier, la Turquie menace de ne pas appliquer ce pacte, faute d'obtenir à ses conditions une exemption de visas Schengen pour ses citoyens.

alf/yap/mct