NOUVELLES
02/06/2016 13:44 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016/préparation: Smalling donne la victoire à l'Angleterre devant dix Portugais

Une tête de Chris Smalling à la 86e minute du match de préparation à l'Euro-2016 a donné un succès étriqué mais mérité à l'Angleterre 1-0, jeudi à Wembley, devant une équipe du Portugal privée de Cristiano Ronaldo et réduite à dix après l'exclusion de Bruno Alvès (35e).

Le sélectionneur anglais Roy Hodgson a pu, en revanche, compter sur tout son effectif et il en a profité pour aligner Wayne Rooney en milieu offensif, laissant en pointe Jamie Vardy et Harry Kane, un schéma tactique qu'il pourrait reconduire à Marseille, dans neuf jours, pour le premier match du groupe B des Trois Lions face à la Russie.

Après avoir battu la Turquie et l'Australie, l'Angleterre a donc conclu victorieusement sa campagne de préparation.

"Je ne suis pas ici pour critiquer tel ou tel joueur. Si je commence à être mécontent de trois victoires devant l'Australie, la Turquie et le Portugal, je serais un entraîneur vraiment difficile à satisfaire", a réagi Hodgson sur ITV.

Sous le regard intéressé du nouveau manageur de Manchester United, José Mourinho, surveillant à la fois Rooney et Smalling ainsi que ses compatriotes portugais, l'Angleterre s'est créé la première occasion de but par Rooney, à la suite d'une passe de Kyle Walker. Mais sa tête a été captée par le gardien Rui Patricio.

Le Portugal, avec Nani portant le brassard de capitaine en l'absence de CR7 au repos avec avoir remporté la Ligue des champions avec le Real Madrid, s'est fait remarquer par une tête de Ricardo Carvalho, à la suite d'un coup franc de Joao Moutinho.

Mais l'événement le plus marquant de la première période a été le geste de kung-fu d'Alves sur Kane près de la ligne de touche. Si l'attaquant de Tottenham est sorti indemne, le Portugais a été exclu.

"C'était un match difficile surtout à dix contre onze, et face à l'Angleterre. C'était un amical et nous étions dix. Néanmoins, nous avons bien profité de notre préparation et nous espérons faire mieux en France", a commenté le sélectionneur portugais Fernando Santos.

En seconde période, il a fallu près de 20 minutes pour voir l'une ou l'autre équipe tirer au but, avec notamment un ballon lointain d'Eric Dier.

C'est finalement Smalling qui a marqué de la tête le seul but de la partie en reprenant un centre de Raheem Sterling.

L'Angleterre a profité du match pour célébrer le 50e anniversaire de sa victoire en Coupe du monde (1966) contre la RFA, avec en début du match une pièce commémorative de cinq livres en guise de toss.

thw/bc/adc