NOUVELLES
02/06/2016 05:18 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Dubaï compte se doter d'une centrale à énergie solaire de 1.000 mégawatts

L'émirat de Dubaï a annoncé jeudi son intention de se doter en 2030 d'une centrale solaire à concentration de 1.000 mégawatts, présentée comme la plus grande du monde.

La première phase du projet devrait être achevée en 2021 avec une capacité de production de 200 mégawatts (MW), a indiqué lors d'une conférence de presse le PDG de l'Autorité de l'eau et de l'électricité de Dubaï (DEWA), Saïd Mohamed al-Tayer.

"L'objectif est d'atteindre 1.000 MW en 2030", a-t-il ajouté, indiquant que son organisme avait demandé des études de faisabilité à plusieurs firmes spécialisées.

"Ce sera le plus grand projet de centrale solaire à concentration du monde", a-t-il assuré.

Cette technologie permet de concentrer le rayonnement solaire directement sur un absorbeur, qui le transforme en chaleur à haute température.

Dubaï a inauguré en octobre 2013 un parc solaire de 13 MW, utilisant la technologie photovoltaïque. Cet autre projet devrait être développé pour atteindre une production de 200 MW en avril 2017, a annoncé M. Tayer.

Au total, Dubaï compte produire 5.000 MW à partir des deux projets en 2030, selon le PDG de DEWA.

L'émirat ambitionne de produire 7% de son énergie à partir de sources renouvelables et de porter ce pourcentage à 75% en 2050, selon le même responsable.

Abou Dhabi, riche membre de la fédération des Emirats arabes unis qui compte Dubaï et cinq autres émirats, avait inauguré en mars 2013 le projet Shams-1, qui était alors la plus grande centrale à concentration mise en service au monde.

La centrale, d'une capacité de 100 MW et d'un coût de 600 millions de dollars (535,7 millions d'euros), peut alimenter 20.000 foyers en électricité. Son parc solaire, formé de longues rangées de capteurs à miroir parabolique, couvre une superficie équivalente à 285 stades de football.

kam/mh/cmk