NOUVELLES
02/06/2016 07:49 EDT | Actualisé 03/06/2017 01:12 EDT

Crue de la Seine à Paris: les berges inondées, le Louvre fermé vendredi

Le musée du Louvre à Paris restera fermé vendredi pour permettre l'évacuation "à titre préventif" des oeuvres conservées dans les réserves et menacées par la crue de la Seine, a annoncé jeudi sa direction.

"L'objectif est de mettre à l'abri les oeuvres situées dans les zones inondables en les déplaçant dans les étages supérieurs", a précisé Le Louvre, qui a été placé en "alerte générale crue". Le Louvre est le musée le plus visité au monde, avec quelque 9 millions de visiteurs par an.

La crue de la Seine est consécutive aux fortes pluies qui se sont abattues sur la moitié nord de la France ces derniers jours et a entraîné l'inondation des berges, l'interruption du transport fluvial et la coupure d'une ligne de train régional qui traverse la capitale française.

Le trafic de la ligne C du RER (réseau express régional) qui longe la Seine sur sa rive gauche et dessert le Quartier Latin, le musée d'Orsay et la tour Eiffel, a été interrompu sur son trajet parisien, a indiqué la SNCF.

Le musée d'Orsay a annulé sa nocturne ce jeudi en raison de la mise en place d'un "plan de protection" contre la crue de la Seine qui a dépassé de plus de 5 mètres son niveau habituel et pourrait atteindre un pic de 6 mètres vendredi, a-t-on appris auprès de la direction.

Également près du fleuve, les voies espress ont été fermées à la circulation. Depuis deux jours, la circulation fluviale est interdite sur la Seine où croisent d'ordinaire bateaux de tourisme et de marchandises.

"C'est embêtant, c'est la plus haute saison", déplorait Ghislain de Richecour, président de France Tourisme, qui habituellement balade sur ses 15 bateaux entre 10.000 et 15.000 personnes par jour.

Le spectacle attire de nombreux curieux, comme Nawal, 28 ans, un Belge qui vit a Paris depuis deux ans: "c'est très impressionnant", témoigne-t-il, en se demandant s'il pourra cet été aller pique-niquer sur les berges avec des amis, comme il en a l'habitude.

Mercredi soir, un SDF s'était retrouvé coincé sous un pont, "on a dû l'évacuer", témoigne le commandant Gabriel Plus, des sapeurs-pompiers de Paris.

Au Pont de l'Alma, près des Champs Elysées, la célèbre statue du zouave qui indique aux parisiens le niveau des inondations avait les genoux sous l'eau jeudi. Mercredi "elle arrivait seulement aux chevilles", témoignait Laurent Cheronnet, un riverain venu prendre des photographies.

Le pic de la crue est attendu pour vendredi, selon Bruno Janet, responsable du service de prévision des crues. Mais "on sera très loin de la crue de 1910, quand on était à 8,60 m" et que des rues de Paris ont été inondées et "on devrait rester en dessous" de celle de 1982 (6,15 m), a-t-il précisé.

bur-ff/mat/er/jl

FRANCE TOURISME IMMOBILIER