Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un navire français aurait détecté un signal provenant de l'avion d'EgyptAir

LE CAIRE — Un navire français a détecté un signal qui provient possiblement des enregistreurs de vol de l'avion d'EgyptAir qui a plongé dans la mer Méditerranée le mois dernier, tuant les 66 personnes à bord.

Le ministère égyptien de l'Aviation civile a cité un communiqué publié par le comité qui enquête sur l'accident, et qui affirme que le signal a été détecté par le navire français Laplace. On ne sait pas quand ce signal a été détecté, mais la marine française a confirmé que le Laplace est arrivé dans la zone de recherches mardi.

Le communiqué affirme que le signal provient probablement d'un des deux enregistreurs de vol de l'appareil. Il ajoute qu'un deuxième navire — le John Lethbridge, qui est affilié à la firme Deep Ocean Search — se joindra aux recherches plus tard cette semaine.

Les signaux émis par les deux «boîtes noires» d'un avion, soit l'enregistreur de données de vol et l'enregistreur de conversations de poste de pilotage, peuvent être détectés loin sous la surface de l'eau.

L'appareil Airbus 320 volait normalement entre Paris et Le Caire, le 19 mai, quand il a soudainement effectué plusieurs vrilles avant de s'abîmer dans la Méditerranée. Aucun signal de détresse n'a été reçu.

Des petits débris et des restes humains ont depuis été retrouvés. On croit que la carcasse de l'appareil et les corps des passagers ont coulé au fond de la mer.

La cause de la tragédie demeure inconnue. Certaines informations font toutefois état de fumée dans une toilette et de problèmes avec deux fenêtres du poste de pilotage.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.