NOUVELLES
01/06/2016 18:07 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Uber dit avoir reçu un investissement de 3,5 milliards $ de l'Arabie Saoudite

SAN FRANCISCO — Uber a annoncé mercredi avoir reçu un investissement massif de la part de l'Arabie Saoudite. Le fonds d'investissement souverain du pays riche en pétrole a injecté 3,5 milliards $ dans la compagnie de transport alternatif, s'assurant par le fait même un siège au conseil d'administration d'Uber.

Le financement pour les compagnies dans le secteur des nouvelles technologies a connu un recul ces derniers mois alors que plusieurs investisseurs craignent que le potentiel de plusieurs jeunes entreprises innovantes ait été surévalué. La multinationale établie à San Francisco Uber a malgré tout été en mesure de récolter des milliards de dollars alors qu'elle poursuit ses visées expansionnistes aux quatre coins du globe.

Le service de commande de taxi par l'application mobile Uber existe dans neuf pays du Moyen-Orient, un des marchés les plus grandissants selon ce qu'affirme l'entreprise.

Quatre-vingt pour cent des passagers du service en Arabie Saoudite sont des femmes. Le pays interdit à celles-ci de conduire.

L'argent fournie par l'Arabie Saoudite fait partie d'une ronde de financement plus vaste impliquant de nombreux investisseurs, qui ont fait grimper la valeur d'Uber à 62,5 milliards $. La compagnie, qui a amassé plus de 14 milliards $ depuis sa fondation en 2009, affirme détenir aujourd'hui plus de 11 milliards $ en argent et en crédit disponible pour son développement.

Les concurrents régionaux d'Uber ont également rapporté avoir bénéficié d'importants investissements cette année alors que la demande pour ce genre de services a gagné en popularité. Apple a récemment investi un milliard de dollars dans l'entreprise chinoise Didi Cuxing, et General Motors a pour sa part injecté 500 millions $ dans l'entreprise Lyft, établie aux États-Unis.