NOUVELLES
01/06/2016 07:07 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Mexique: un autre des ravisseurs présumés du footballeur Pulido a été arrêté

CIUDAD VICTORIA, Mexique — La police mexicaine a arrêté un deuxième suspect en lien avec l'enlèvement du footballeur Alan Pulido plus tôt cette semaine.

Les malfaiteurs exigeaient une rançon de 325 000 $ US à la famille de Pulido pour le relâcher, mais l'athlète a profité d'un moment d'inattention de son gardien pour l'attaquer, le désarmer et lui donner une râclée qui l'a envoyé à l'hôpital avant d'appeler la police.

Ce premier suspect, Daniel Morales, a fourni suffisamment d'informations aux policiers pour leur permettre d'épingler Osvaldo Velazquez, qui a été blessé par les tirs des policiers après avoir ouvert le feu en direction de la police. Ses blessures ne menacent toutefois pas sa vie.

Velazquez a été capturé à Ciudad Victoria, la ville d'où est originaire le footballeur de 25 ans et où il avait été enlevé samedi soir en quittant une fête. Pulido évolue pour le club grec Olympiakos.

Velazquez est marié à la cousine de Pulido, il appartiendrait à une organisation criminelle et il aurait orchestré toute l'affaire.

Le frère de Pulido, Armando, a déclaré à la radio mexicaine mardi que la famille avait été prévenue par les malfaiteurs, quelques heures avant d'apprendre qu'Alan était libre, qu'il n'avait plus que quelques heures à vivre si la rançon n'était pas versée.

Pulido a évolué pour la formation nationale mexicaine lors de la Coupe du monde de 2014.

L'État du Tamaulipas, où se trouve Ciudad Victoria, est le théâtre d'une guerre de territoire sanglante entre les cartels de narcotrafiquants du Golfe et des Zetas. Les deux organisations criminelles trempent aussi dans l'extorsion et les enlèvements.

Les autorités recensent 41 enlèvements et 179 meurtres dans cet État pendant les quatre premiers mois de l'année, comparativement à 78 et 211 pendant la même période l'an dernier. Plusieurs victimes ne rapportent toutefois pas les enlèvements à la police.