Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Marlon Byrd suspendu pour 162 matchs pour dopage

Les dirigeants du baseball majeur frappent fort. Ils ont banni le voltigeur des Indians de Cleveland Marlon Byrd pour 162 matchs, l'équivalent d'une saison régulière complète.

Byrd a échoué à un deuxième test de dopage aux drogues de performance.

Une source au fait de la suspension a indiqué, mercredi, qu'on avait détecté de l'ipamorelin, une hormone de croissance, dans les échantillons de Byrd.

Le produit permet le développement et le maintien de la masse musculaire.

Byrd est un récidiviste. Il avait écopé 50 matchs de suspension en 2012, peu de temps après avoir été libéré par les Red Sox de Boston.

Le baseball majeur a haussé ses sanctions pour une deuxième condamnation en 2014, passant de 100 matchs à une saison complète.

Le vétéran âgé de 38 ans a accepté un contrat des Indians à titre de joueur autonome en mars, ajoutant ainsi de la profondeur au champ extérieur, après des blessures subies par les voltigeurs Michael Brantley et Lonnie Chisenhall.

Byrd a frappé pour une moyenne de ,270 avec cinq circuits et 19 points produits en 34 matchs.

Il a passé la dernière campagne avec les Reds de Cincinnati et les Giants de San Francisco.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.