NOUVELLES
01/06/2016 12:16 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Le Soudan répondra avec "fermeté" à toute violation de son espace aérien (armée)

L'armée soudanaise a prévenu mercredi qu'elle répondrait avec "fermeté" à toute violation de son espace aérien, faisant état de deux violations le mois dernier par un avion appartenant à des organisations humanitaires.

L'armée affirme que l'espace aérien du Soudan a été violé les 17 et 20 mai par un avion cargo qui effectuait un vol pour le compte "d'ONG régionales et internationales", qu'elle n'a pas identifiées.

L'appareil "est entré dans l'espace aérien du Soudan sans autorisation. Il n'a pas respecté les procédures d'usage", a déclaré le porte-parole de l'armée Ahmed Khalifa al-Chami dans un communiqué.

"L'armée du Soudan prévient qu'elle répondra avec fermeté à toute violation de l'espace aérien soudanais", affirme-t-il.

La Mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine (Minuad) au Darfour, région de l'ouest du Soudan ravagée par la guerre, et le Programme alimentaire mondial (PAM) effectuent des vols quotidiens à travers le Soudan pour faciliter leur travail dans les zones de conflit.

Environ 20.000 soldats et policiers de plus de 30 pays sont actuellement déployés au Darfour dans le cadre de la Minuad.

Lancée en 2007, celle-ci est chargée de lutter contre les violences dans cette immense et pauvre région de la taille de la France où un conflit meurtrier a fait des dizaines de milliers de morts parmi les civils depuis 2003.

En octobre 2012, le Soudan avait accusé Israël d'avoir mené une attaque aérienne sur une usine militaire dans le centre de Khartoum. Deux personnes avaient été tuées.

En avril 2011, le Soudan a dit disposer de preuves irréfutables sur une attaque d'hélicoptères israéliens contre une voiture circulant sur la côte de la mer Rouge. Le raid avait fait deux morts.

ab-jds/dv/feb/mer