NOUVELLES
01/06/2016 14:07 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne fermement Pyongyang pour un tir de missile

Le Conseil de sécurité des Nations unies a fermement condamné mercredi une nouvelle tentative manquée de la Corée du Nord de tirer un missile balistique, en violation des résolutions de l'ONU.

Le Conseil de sécurité, qui a unanimement adopté une déclaration rédigée par les Etats-Unis, demande à tous les pays membres de l'organisation internationale d'accroître leurs efforts pour imposer des sanctions à Pyongyang.

L'ambassadeur français à l'ONU François Delattre, qui dirige le Conseil durant le mois de juin, a estimé que cette déclaration était "une réponse claire et ferme du Conseil de sécurité" aux dernières actions de Pyongyang.

La déclaration des membres du Conseil de sécurité "condamnent fermement" les essais de missiles effectués par la Corée du Nord, de "graves violations" de ses obligations internationales. Ils lui demandent de "s'abstenir de mener de nouvelles actions, y compris des tests nucléaires".

La Chine, seul allié de Pyongyang, et la Russie, ont soutenu cette déclaration.

Une précédente tentative de condamnation d'un tir nord-coréen par le Conseil de sécurité avait été bloquée par la Russie, qui voulait y intégrer des références au projet de Washington et de Séoul de développer un système anti-missiles en Corée du Sud.

La Corée du Nord est déjà sous le coup de sanctions internationales qui ont été durcies début mars après plusieurs tirs de missiles et un quatrième essai nucléaire au mois de janvier.

Le régime communiste a apparemment tenté de tirer un missile balistique de moyenne portée mardi matin, mais cet essai a échoué.

cml/bdx/faa