Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le chef national Perry Bellegarde choqué par la démission de Hunter Tootoo

Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN) se dit choqué par la démission du ministre fédéral Hunter Tootoo.

Le bureau du premier ministre Justin Trudeau a annoncé de façon soudaine le départ de M. Tootoo dans un bref communiqué mardi soir. M. Trudeau a confirmé mercredi matin que le député du Nunavut allait « se faire traiter pour certains problèmes de dépendance », sans spécifier lesquels ni la situation qui l'avait poussé à quitter.

De passage à Winnipeg mercredi, Perry Bellegarde s'est dit choqué d'apprendre le départ du ministre libéral, mais lui souhaite la meilleure des chances pour l'avenir. « J'encourage Hunter d'obtenir l'aide dont il a besoin », dit le chef national de l'APN.

Hunter Tootoo, a été élu au parlement canadien en 2015 lorsqu'il a défait la conservatrice Leona Aglukkaq. Il a aussi été député et ministre à l'Assemblée législative du Nunavut.

Selon un texte de Bartley Kives, CBC News

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.