NOUVELLES
01/06/2016 07:33 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

L'Afrique en bref du mercredi 1er juin à 15H30 GMT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

Mali-ONU

BAMAKO - Un Casque bleu chinois et trois civils travaillant pour l'ONU ont été tués à Gao, dans le nord du Mali, par une double attaque revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dernière attaque en date dans la région de jihadistes.

Selon l'ONU, les trois civils tués sont "deux agents maliens privés de sécurité" qui gardaient les locaux de l'agence onusienne pour le déminage "et un expert international".

Burkina-Mali-attaque

OUAGADOUGOU - Trois policiers ont été tués dans l'attaque d'un commissariat par des assaillants non identifiés dans la province de l'Oudalan, dans le nord du Burkina, à quelques kilomètres de la frontière malienne".

Egypte-France-aviation

LE CAIRE - La Marine française a détecté le signal d'une des boîtes noires du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir qui s'est abîmé en Méditerranée le 19 mai dernier entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec 66 personnes à bord.

Il faudra toutefois encore une semaine pour repêcher les boîtes noires qui pourraient permettre d'éclairer les causes du crash de l'Airbus A320.

Guinée-Ebola

GENEVE - L'épisode d'Ebola en Guinée a pris fin, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soulignant que le pays entre maintenant dans une phase dite de "surveillance soutenue" de 90 jours.

Partie en décembre 2013 du sud de la Guinée, l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest a fait officiellement plus de 11.300 morts, essentiellement en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria.

CôteIvoire-procès

ABIDJAN - L'ex-Première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo a rejeté toutes les charges à l'ouverture de son procès pour crimes contre l'humanité à Abidjan.

La cour d'assises juge l'épouse de l'ex-président Laurent Gbagbo pour crimes contre l'humanité, contre les prisonniers de guerre et contre les populations civiles lors de la crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3.000 morts en cinq mois.

CôteIvoire-Ghana

ABIDJAN - Le président du Ghana John Dramani Mahama entame une "visite officielle" de 48 heures en Côte d'Ivoire, alors que les deux pays revendiquent une zone de production pétrolière offshore.

CoteIvoire-politique

ABIDJAN - Le président ivoirien Alassane Ouattara a mis en place un groupe d'experts chargé de la rédaction d'une nouvelle Constitution, qui pourrait lever le verrou sur la limitation des mandats présidentiels.

La rédaction d'une nouvelle Constitution était une promesse de campagne de M. Ouattara, réélu pour un second et dernier mandat de cinq ans en octobre, selon les dispositions de l'actuel Constitution.

Congo-politique

BRAZZAVILLE - L'une des principales plateformes d'opposition au président congolais Denis Sassou Nguesso a appelé à l'organisation d'un "dialogue inclusif" sous l'égide de la communauté internationale, pour juguler la crise née de la présidentielle du 20 mars.

La coalition d'opposants conditionne la tenue de ce dialogue par la libération de certains de ses membres "qui ont été arrêtés et sont détenus arbitrairement" ainsi que "la levée de la mesure d'assignation à résidence de certains candidats à la présidentielle" du 20 mars.

Mali-patrimoine-conflit

LA HAYE (Pays Bas) - La Cour pénale internationale (CPI) a fixé au 22 août le début du procès du jihadiste malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, premier accusé de l'histoire de la CPI à plaider coupable pour crimes de guerre, pour la destruction de mausolées du Patrimoine mondial de l'humanité à Tombouctou

Les procédures à l'encontre de ce dirigeant du groupe jihadiste Ansar Dine à Tombouctou (nord-ouest du Mali) au moment des faits en 2012 sont par ailleurs les premières pour destruction de biens culturels.

Kenya-réfugiés

NAIROBI - Le Kenya a réaffirmé sa volonté de fermer d'ici novembre le camp de réfugiés de Dadaab, le plus grand du monde, qui accueille essentiellement des Somaliens fuyant leur pays en guerre.

Dadaab, situé près de la frontière avec la Somalie, accueille 350.000 personnes, pour la plupart des Somaliens qui fuient leur pays déchiré depuis plus de 20 ans par la guerre civile.

Tanzanie-éléphants

NAIROBI - Les éléphants de la célèbre réserve tanzanienne de Selous, la plus grande du pays, pourraient disparaître d'ici à 2022 si le braconnage y continue aux niveaux actuels, a mis en garde le Fonds mondial pour la nature (WWF).

La population d'éléphants de la réserve était d'environ 110.000 dans les années soixante-dix, mais seuls 15.000 y vivent encore, menacés par un "braconnage industriel". Environ 30.000 éléphants d'Afrique sont abattus chaque année pour alimenter un trafic illégal d'ivoire porté par le demande asiatique.

Ouganda-opposition

KAMPALA - Le procès pour trahison de l'opposant ougandais Kizza Besigye s'est ouvert à Kampala en l'absence de l'accusé, le procureur affirmant qu'il n'avait pas pu être transféré au tribunal en raison d'une "menace spécifique pour la sécurité".

Le procès a dès lors été ajourné au 15 juin. M. Besigye, qui conteste la réélection en février du président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 30 ans, avait été interpellé le 11 mai après avoir organisé avec son parti une prestation de serment alternative lors de laquelle il a été "intronisé" président.

Burundi-Médias

NAIROBI (Kenya) - Le correspondant burundais de la radio RFI et de l'Agence France-Presse, torturé en août 2015 par les forces de sécurité, a fait l'objet de menaces après avoir été accusé par Bujumbura de "promouvoir le crime et la violence" par sa couverture de la crise au Burundi.

Lauréat du prix 2015 de la presse diplomatique française, Esdras Ndikumana avait dû rapidement quitter son pays en août 2015 par crainte pour sa sécurité et continue de couvrir l'actualité burundaise depuis l'étranger. La France a exprimé sa "vive préoccupation" suite à ces nouvelles menaces.

Nigeria-pétrole

YENAGOA - Le groupe des Vengeurs du delta du Niger (NDA) a revendiqué de nouvelles attaques contre des installations du géant pétrolier américain Chevron dans le delta du Niger, où se concentre la production d'or noir du Nigeria, première économie d'Afrique.

Des responsables de Chevron ont refusé de commenter ces informations, mais une source dans l'industrie pétrolière requérant l'anonymat a "confirmé l'attaque sur deux puits de pétrole".

SierraLeone-Mines

FREETOWN - La Sierra Leone a annulé 57 permis d'exploitation et d'exploration miniers, pour relancer ce secteur crucial de son économie en écartant les compagnies qui gèrent, selon elle, mal les ressources.

La compagnie australienne Argosy Minerals Company est la plus touchée par ces mesures. La majorité des compagnies visées sont détenues par des investisseurs locaux, mais il y a aussi beaucoup de sociétés chinoises ou à capitaux ouest-africains.

Kenya-Corruption

NAIROBI - Après un an et demi d'enquête, le parquet kényan a annoncé mardi n'avoir trouvé "aucune preuve" de corruption ni de vol lors d'une émission obligataire controversée de 2,6 milliards d'euros réalisée par le pouvoir en 2014.

L'enquête avait été ouverte en décembre 2015 après que des médias kényans avaient évoqué la possibilité qu'une partie de l'argent issu de l'émission de ces obligations avait été détournée.

DeskAfrique/gl/spb