NOUVELLES
01/06/2016 02:26 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Irak: 20 000 enfants sont coincés par les combats à Falloujah selon l'UNICEF

BAGDAD — Une agence des Nations unies émet de vives inquiétudes, mercredi, à propos du sort des quelque 20 000 enfants coincés par les violents combats qui font rage à Falloujah, en Irak.

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) écrit que les troupes gouvernementales et les militants du groupe État islamique, qui se battent pour la prise de contrôle de la ville stratégique, doivent absolument épargner les enfants, les plus vulnérables des 50 000 civils qui peuplent la ville.

Il y a une semaine, les forces irakiennes ont lancé une offensive afin de reprendre Falloujah, une ville tombée sous le joug des djihadistes il y a deux ans. Des milices paramilitaires chiites et des avions de la coalition internationale menée par les États-Unis assistent les forces irakiennes dans leurs opérations.

L'UNICEF écrit que non seulement les enfants terrorisés par la guerre peuvent en être des victimes, mais qu'ils peuvent aussi être enlevés et soumis à du recrutement forcé par l'État islamique.

Falloujah est située à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de la capitale, Bagdad.