Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Hunter Tootoo a décidé lui-même de quitter son poste, dit Justin Trudeau

OTTAWA — Justin Trudeau affirme que son ministre des Pêches, Hunter Tootoo, a décidé lui-même de quitter son poste «à la suite d'une situation difficile».

À l'entrée de son caucus mercredi, le premier ministre a offert peu de détails sur les raisons du départ précipité de M. Tootoo de son cabinet, ainsi que du caucus libéral.

Il a confirmé que le député allait «se faire traiter pour certains problèmes de dépendance», sans spécifier lesquels ni la situation qui l'avait poussé à quitter. M. Trudeau n'a pas pris les questions des journalistes.

Le bureau du premier ministre a annoncé de façon soudaine le départ de M. Tootoo dans un bref communiqué mardi soir.

Le leader du gouvernement en Chambre, Dominic LeBlanc, assumera les fonctions ministérielles du député du Nunavut.

En janvier, le député libéral et ex-journaliste Seamus O'Regan avait regagné les bancs des députés après une absence pendant laquelle il avait soigné son alcoolisme. M. Reagan n'avait toutefois jamais quitté le caucus libéral.

Les députés interrogés sur le départ de M. Tootoo mercredi matin — tous partis confondus — étaient avares de commentaires, expliquant qu'ils souhaitaient respecter la vie privée du député.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.