POLITIQUE
01/06/2016 10:27 EDT

Démission du ministre Hunter Tootoo : « Ce fut son choix », dit Justin Trudeau

OTTAWA – Le premier ministre Justin Trudeau soutient que son ministre des Pêches, Hunter Tootoo, a choisi de quitter le cabinet et le caucus libéral pour traiter ses problèmes de dépendance.

« Ce fut son choix de quitter à la suite d'une situation difficile. Nous n’avons rien de plus à ajouter », a-t-il expliqué lors d’une brève déclaration, avant de quitter sans prendre les questions des journalistes.

LIRE AUSSI : Le ministre fédéral des Pêches Hunter Tootoo démissionne pour soigner une dépendance

Mardi soir, Tootoo a expliqué par écrit qu’il quitte son poste « afin de ne pas détourner l’attention du travail important qu’effectuent mes collègues ».

« J’ai décidé de suivre un traitement pour mes problèmes de dépendance. Je vous demande de respecter ma vie privée », a-t-il ajouté, sans préciser la nature de sa dépendance.

Dominic Leblanc occupera les fonctions du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne en plus de son rôle de leader parlementaire, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau mardi.

Les libéraux de Justin Trudeau n’ont pas donné plus de détails sur le départ de leur collègue. Ils lui transmettent toutefois leurs meilleurs vœux de réhabilitation.

« Comme j’ai dit, je suis désolée et j’admire son courage. Je crois qu’il fait bien d’obtenir une assistance médicale », a commenté Andrew Leslie, le whip libéral.

« C’est une question personnelle sur laquelle je ne vais certainement pas commenter ce matin. Il y a des choses dont j’aime bien parler, mais il y a des choses pour lesquelles on a besoin de faire preuve de grande discrétion et de grand respect aussi », a indiqué Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille.

CTV News rapporte qu’un « incident » se serait produit au congrès libéral à Winnipeg, la semaine dernière, qui pourrait expliquer le départ soudain du ministre Tootoo.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Un nombre record de députés des Premières nations en 2015 Voyez les images