NOUVELLES
01/06/2016 03:47 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Danemark et Suède prolongent les contrôles aux frontières jusqu'en novembre

Le Danemark et la Suède ont annoncé mercredi la prolongation jusqu'en novembre de leurs contrôles aux frontières, rétablis fin 2015 dans le but de limiter le nombre de migrants entrant sur leur sol.

La Commission européenne avait autorisé début mai la prolongation exceptionnelle pour six mois des contrôles aux frontières intérieures de cinq Etats de l'espace Schengen, pays de destination ou de transit des migrants: l'Allemagne, l'Autriche et trois pays scandinaves (Danemark, Suède, Norvège).

Ces mesures dérogatoires à l'accord de libre-circulation de Schengen, approuvées par les Etats-membres de l'Union européenne, avaient été introduites l'an dernier face à la pression migratoire.

"Une solution durable pour sécuriser les frontières extérieures de l'Europe n'ayant toujours pas été trouvée, je me réjouis que nous ayons la possilité de maintenir nos contrôles frontaliers jusqu'au 12 novembre au moins", a déclaré mercredi la ministre danoise de l'Immigration et l'intégration, Inger Stojberg, citée dans un communiqué.

Son collègue de l'Intérieur en Suède, Anders Ygeman, a indiqué que les contrôles aux frontières du pays seraient en place jusqu'au 11 novembre.

La Suède et le Danemark ont accueilli respectivement 163.000 et 21.000 demandes d'asile en 2015.

nsb/gab/ros