NOUVELLES
01/06/2016 02:40 EDT | Actualisé 02/06/2017 01:12 EDT

Berlin table sur 100.000 départs de migrants clandestins en 2016

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière table en 2016 sur des départs volontaires et reconduites de 90.000 à 100.000 migrants sans papiers, un nombre en forte hausse, mais jugé "insuffisant" compte-tenu de l'ampleur de l'afflux migratoire en 2015.

"Si l'évolution actuelle se poursuit, nous aurons à la fin de l'année entre 90.000 et 100.000 départs volontaires et reconduites. C'est bien mais c'est insuffisant. C'est pourquoi nous devons travailler pour que ceux qui doivent quitter notre pays le fassent vraiment", a-t-il dit mercredi devant la presse après un conseil des ministres.

Entre janvier et avril 2016, environ 20.000 personnes n'ayant pas de statut légal en Allemagne sont rentrées dans leurs pays volontairement dans le cadre de programmes du gouvernement. Un nombre en forte augmentation, 37.220 retours de ce type ayant eu lieu durant l'ensemble de l'année 2015, et 13.574 en 2014.

Du côté des rapatriements forcés, 9.280 personnes ont été renvoyées dans leur pays au cours des quatre premiers mois de l'année. Ils étaient 22.369 à l'issue de 2015 et 13.851 en 2014.

L'Allemagne s'est fixé pour objectif d'augmenter la cadence des retours des migrants déboutés de leurs demandes d'asile alors que le pays a vu affluer plus d'un million de demandeurs d'asile en 2015.

A cette fin, elle a notamment adopté des procédures d'examen accélérées de demandes d'asile, classé plusieurs Etats des Balkans comme pays d'origine sûrs pour accélérer les expulsions, et prévoit de faire de même avec certains pays d'Afrique du Nord.

alf/mtr/pjs/rap