NOUVELLES
31/05/2016 14:43 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Viacom: Shari Redstone affirme qu'elle n'a pas l'intention de présider Viacom

Shari Redstone, la fille du magnat des médias Sumner Redstone n'a pas l'intention de présider Viacom, le groupe fondé par son père où se livre actuellement une intense lutte pour le pouvoir, a-t-elle affirmé mardi.

Shari Redstone n'a "ni le souhait de diriger Viacom, ni de présider son conseil d'administration", selon un communiqué diffusé par sa porte-parole.

Lundi, plusieurs membres du conseil d'administration s'étaient affirmés prêts à aller en justice pour contester leur éventuel limogeage, sur lequel les médias spéculent depuis plusieurs jours. Ils avaient également rappelé que Sumner Redstone s'était lui-même prononcé par le passé contre le fait de voir sa fille jouer un rôle dirigeant au sein du groupe.

Un bras de fer oppose actuellement Philippe Dauman, actuel PDG de Viacom, à la famille Redstone, et notamment à Shari, avec laquelle il est en conflit ouvert.

Le PDG de Viacom avait déjà été débarqué il y a une dizaine de jours du conseil d'administration de National Amusements, la société à travers laquelle la famille Redstone contrôle la majorité du capital de Viacom ainsi que d'un autre groupe de médias américain, CBS. Il a parallèlement été radié du "trust" chargé de gérer les actifs de la famille en cas de décès ou d'incapacité de Sumner Redstone, qui vient de fêter ses 93 ans.

Philippe Dauman avait dénoncé une "manipulation" de Shari Redstone et saisi la justice pour être rétabli parmi les administrateurs du trust.

Sumner Redstone n'est pratiquement plus apparu en public depuis deux ans, alimentant les rumeurs sur son état de santé. Un juge de Los Angeles avait toutefois rejeté pas plus tard que début mai une plainte d'une de ses ex-compagnes affirmant qu'il n'avait plus toute sa tête.

L'un des principaux points de désaccord entre le clan Dauman et celui des Redstone porte sur la vente d'une participation au sein des studios de cinéma Paramount soutenue par le CA mais à laquelle s'oppose Sumner et Shari Redstone.

L'action Viacom a terminé en baisse de 1,17% à 48,20 dollars mardi à Wall Street. Elle avait atteint un pic historique en 2014 à 90 dollars mais n'a cessé de baisser depuis.

jld/faa

VIACOM

CBS CORPORATION