NOUVELLES
31/05/2016 03:28 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Sur les traces de... Harry Kane, excellent gardien de but d'un jour à Ridgeway

Il terrorise les défenses de Premier League depuis deux saisons à Tottenham, mais l'avant-centre Harry Kane a commencé le football en étant... gardien de but, le temps d'un après-midi de détection chez les Ridgeway Rovers, club de jeunesse de David Beckham.

Kane, 22 ans seulement et un des meilleurs atouts offensifs de l'Angleterre pour l'Euro-2016, est né non loin du centre d'entraînement de Ridgeway, à Chingford, une ville dortoir située juste derrière l'agglomération de l'East London. Remarquant un jour une annonce de détection dans le journal local avec ses parents, le jeune garçon espère marcher dans les pas de la star anglaise David Beckham, qui y a joué.

"Nous avons fait un essai avec lui quand il avait six ou sept ans", raconte ainsi à l'AFP Dave Bricknell, ancien président et entraîneur du club. La suite est plus surprenante: "nous faisions un exercice de tir et j'ai demandé si quelqu'un jouait gardien. Il a levé la main."

"Il faisait des arrêts incroyables, à droite, à gauche, boxant le ballon au-dessus... Tout!", se rappelle encore celui qui est devenu depuis recruteur pour Tottenham. "Je me suis dit: +c'est bon, j'ai un gardien+, car il y a peu de jeunes qui veulent aller au but."

- 'C'est un joueur de champ' -

Mais la carrière d'Harry Kane dans les cages va tourner court. "Un de ses parents est venu me voir pour me dire +ce n'est pas un gardien, c'est un joueur de champ+. Du coup, il est allé sur le terrain et a marqué des buts, pour le fun."

Tant pis pour son problème de gardien de but: quand il a vu évoluer Kane dans sa position préférentielle, Dave Bricknell a dû se rendre à l'évidence. "Il frappait le ballon vraiment bien. Je travaille dans le foot depuis 20 ans et il n'y a qu'une poignée de joueurs qui se démarquait de la sorte."

Bricknell n'est pas le seul à repérer ce diamant brut qui évolue dans des vestiaires qui auraient besoin d'un coup de peinture et sur des terrains souvent inondés faute d'un système de drainage efficace. Les recruteurs d'Arsenal le repèrent à Ridgeway alors qu'il a neuf ans.

Mais le gaillard qui mesure aujourd'hui 1,88 m est recalé au bout d'un an. Tottenham en profite et le recrute à 11 ans, après qu'il eut marqué contre eux avec Watford, lors d'un match test.

Son manque de mobilité "était ce qui l'a mis en difficulté à Arsenal, apparemment, croit savoir Bricknell. Mais comment pouvez-vous savoir ça à propos d'un jeune? Si vous lui donnez deux ans, il peut travailler là-dessus."

- Bouts de matchs -

Kane va alors travailler avec les Spurs, mais peinera à se faire une place dans l'équipe première. Il est prêté en janvier 2011 à Leyton Orient, en League One (D3), où il fait ses débuts professionnels.

Après des bouts de matchs européens avec Tottenham sous les ordres de Harry Redknapp, il va se chercher du temps de jeu en prêt, à Millwall en Championship (2e division) où il brille, à Norwich City où il se blesse et joue peu, et enfin à Leicester.

Lors de la saison 2013-14, Harry Kane évolue avec Tottenham mais ne joue que 10 matchs de Premier League, avant d'exploser lors des deux saisons suivantes, sous les ordres de l'Argentin Mauricio Pochettino.

"Il a si bien réussi", salue Dave Bricknell. "Il doit être très fort mentalement. C'est quelque chose que de partir de l'équipe de jeunes pour arriver à l'entraînement avec tous les internationaux sur lesquels tu t'extasiais quelques années plus tôt!"

"Tu dois dire: +Tu sais quoi, je suis sur le même terrain que toi et je vais te prouver que je suis meilleur que toi+", explique encore le recruteur des Spurs, qui souligne aussi le rôle de la "fantastique famille" qui entoure le joueur. "Sa mère et son père le soutiennent totalement"... et lui ont évité une carrière peut-être moins prolifique de gardien de but.

smg/ea/cda/pgr/ig