NOUVELLES
31/05/2016 02:20 EDT | Actualisé 31/05/2016 02:20 EDT

Le président élu des Philippines met la tête des criminels à prix

Le président-élu des Philippines a offert mardi une récompense aux policiers ou militaires qui capturent des narcotrafiquants présumés "morts ou vifs".

Rodrigo Duterte a ensuite ajouté qu'il y a assez d'argent pour laisser "100 personnes mortes".

Il s'est dit prêt à verser l'équivalent de 64 000 $ US pour tout narcotrafiquant qui sera livré aux autorités. L'argent sera pigé à même les sommes inutilisées par sa campagne présidentielle.

Les cibles, a-t-il dit, inclueront les policiers qui collaborent avec les narcotrafiquants ou encore les narcotrafiquants incarcérés qui continuent à brasser des affaires. M. Duterte a précisé que seuls les criminels qui résistent à leur arrestation seront abattus.

Le mandat de six ans de l'homme de 71 ans débutera le 30 juin après qu'il eut remporté une victoire écrasante en promettant d'éradiquer la criminalité et la corruption en seulement six mois.

M. Duterte a dit que l'armée sera mobilisée pour lutter contre le trafic de la drogue. Policiers et soldats se surveilleront mutuellement, à la recherche d'agents malhonnêtes, et des unités spéciales seront déployées en prison pour assurer que les criminels qui se livrent toujours au trafic de la drogue "ne se tiennent plus debout".

Plusieurs groupes de défense des droits de la personne s'inquiètent du discours musclé de M. Duterte.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le président élu des Philippines met la tête des criminels à prix-from-mt-463820 Voyez les images