NOUVELLES
31/05/2016 00:05 EDT | Actualisé 31/05/2017 01:12 EDT

Norvège et Nouvelle-Zélande vont adopter le paquet de cigarettes neutre

La Norvège et la Nouvelle-Zélande ont à leur tour fait un pas vers l'adoption du paquet de cigarettes neutre mardi, lors de la Journée mondiale sans tabac, au grand dam des industriels dont les poursuites judiciaires ont jusqu'à présent échoué.

"Nous devons protéger les enfants et les adolescents contre la tentation du tabac", a déclaré le ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, avant le lancement à Oslo d'un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le paquet neutre.

Son gouvernement va introduire dans la première quinzaine de juin un projet de loi interdisant tout signe distinctif ou logo sur les produits tabac, a-t-il annoncé, ce qui devrait englober le "snus", une poudre de tabac humide à chiquer consommée en Europe du Nord.

Aucune date n'a été fournie pour l'entrée en vigueur de cette interdiction. La mesure s'inscrit dans une politique plus large de lutte contre le tabac qui a vu la proportion de fumeurs quotidiens tomber de 25% en 2005 à 13% en 2015 en Norvège, pays où le prix du paquet est prohibitif (plus de 12 euros).

Le géant Philip Morris a perdu en 2012 un procès intenté à l'État norvégien pour protester contre l'interdiction de la présentation commerciale des produits du tabac dans les points de vente, entrée en vigueur deux ans plus tôt.

La Nouvelle-Zélande a aussi annoncé qu'elle voulait adopter le paquet neutre, un emballage tristounet frappé d'avertissements sanitaires et de photographies de malades.

"Douze Néo-Zélandais meurent chaque jour prématurément de maladies liées au tabac et chacun de ces décès est évitable", a dit le ministre adjoint de la Santé Sam Lotu-Iga, expliquant que le conditionnement était l'un des outils mis en oeuvre par les cigarettiers pour inciter les jeunes à se mettre à fumer.

Wellington avait initialement annoncé en 2013 son intention d'adopter le paquet neutre mais avait suspendu la mise en oeuvre de la mesure en attendant le résultat du recours judiciaire introduit par Philip Morris contre le gouvernement australien, pionnier en la matière.

L'Australie est le premier pays au monde à avoir imposé, en décembre 2012, ce type de paquet.

Le recours de Philip Morris contre Canberra a échoué en décembre tandis que les paquets neutres ont fait leurs débuts il y a quelques jours en France et en Grande-Bretagne.

Selon le Conseil canadien du cancer, de nombreux autres pays, dont le Canada, Singapour, la Belgique et l'Afrique du Sud ont l'intention d'adopter le paquet neutre.

En Nouvelle-Zélande, deux mois de consultations devraient être nécessaires avant que des recommandations sur la mise en oeuvre de la mesure ne soient proposées au gouvernement avant la fin de l'année.

British American Tobacco NZ s'est dit "fermement opposé" au paquet neutre, se réservant le droit d'intenter une action en justice.

bur-phy/gab/at

PHILIP MORRIS INTERNATIONAL