NOUVELLES
31/05/2016 15:31 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Line en Bourse en juillet, possible plus grosse mise sur le marché de 2016 au Japon (presse)

Le réseau social japonais Line va entrer en Bourse à Tokyo en juillet, a affirmé mercredi la presse locale, indiquant qu'il s'agira probablement de la plus importante mise sur le marché de l'année sur la place financière de la capitale nippone.

La société Line (qui a pris le nom de son application vedette pour smartphones) a maintes fois reporté son intention d'entrer à la Bourse, hésitant en outre entre Tokyo et Wall Street, mais elle a fini par déposer un dossier qui devrait être approuvé dans le courant du mois par les autorités boursières, ce qui permettrait à ses actions d'être mises en vente dès juillet.

La Bourse de Tokyo refuse en général de communiquer sur une société lors de la phase préalable à l'approbation d'un dossier, mais plusieurs médias japonais s'en font l'écho.

La capitalisation boursière de Line devrait être de l'ordre de 600 milliards de yens (4,8 milliards d'euros), un montant qui a des chances de ne pas être dépassé par d'autres sociétés entrant sur le marché cette année à Tokyo, estime la presse.

Line est une filiale nippone du prestataire de services internet sud-coréen Naver, mais le réseau social Line a été créé au Japon où il est de loin le plus utilisé.

Il est aussi très apprécié dans le reste de l'Asie, mais à plus de mal en Europe et aux Etats-Unis où d'autres acteurs dominent.

Line revendique quelque 218 millions d'utilisateurs actifs sur un mois donné, un total qui évolue peu ces derniers temps.

L'entrée sur le marché devrait permettre de lever des fonds afin de doper la promotion et le développement de fonctionnalités nouvelles.

Le réseau social Line est né le 23 juin 2011 sous la forme d'une messagerie directe en ligne, avant d'évoluer quelques mois plus tard en service de téléphonie gratuite et de s'étendre depuis en une famille complète de petits programmes de divertissement.

Ce service permet de téléphoner gratuitement, d'envoyer des messages ainsi que des photos et des petites vidéos, cumulant les mêmes fonctions que Skype, Facebook, WhatsApp et Twitter confondus, le tout étant enrichi de multiples applications annexes et fioritures plaisant énormément aux Japonais et qu'ont fini par implémenter aussi des concurrents.

kap/tll

FACEBOOK

TWITTER