NOUVELLES
31/05/2016 12:11 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Les créanciers de Chlorophylle approuvent la proposition de relance

MONTRÉAL — Les créanciers de Chlorophylle ont approuvé mardi la proposition que leur avait présentée le fabricant et détaillant de vêtements de Saguenay en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

Selon l'entreprise, la «quasi-totalité» des créanciers ont entériné le plan lors d'une assemblée qui s'est tenue en matinée dans l'arrondissement de Chicoutimi. Chlorophylle s'était placée sous la protection de LACC au début décembre et avait présenté sa proposition aux créanciers le 12 mai.

Le président de Chlorophylle, Marc Tremblay, s'est dit ravi du résultat de l'assemblée et a estimé que la proposition permettait à l'entreprise d'assurer sa relance et de se concentrer sur le développement de ses prochaines collections.

La société a notamment l'intention de conclure de nouveaux partenariats qui devraient lui permettre de distribuer ses produits chez d'autres détaillants au pays.

Chlorophylle a été fondée en 1980 et se spécialise dans les produits haut de gamme spécialisés pour la pratique d'activités de plein air et de tous les jours. Le détaillant compte aujourd'hui 14 magasins à travers la province.