NOUVELLES
31/05/2016 06:19 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Le congédiement de Nathalie Normandeau débattu en cour à Québec

Nathalie Normandeau est présente au palais de justice de Québec mardi pour les audiences sur sa requête contre Cogeco pour congédiement illégal. Il s'agit de la première sortie publique de Mme Normandeau depuis qu'elle a été arrêtée par l'Unité permanente anticorruption (UPAC), en mars.

Les avocats de l'ancienne vice-première ministre et de Cogeco doivent faire connaître leurs arguments et discuter de la question salariale invoquée par Mme Normandeau.

Nathalie Normandeau, qui était jusqu'à tout récemment animatrice au FM 93, réclame de Cogeco Media la somme de 722 500 $. Elle souhaite récupérer son salaire d'animatrice pour la durée de son contrat avec Cogeco qui prenait fin en août 2019.

Elle a été suspendue sans solde de ses fonctions d'animatrice après avoir été arrêtée par l'UPAC, le 17 mars dernier. 

Nathalie Normandeau estime que la présomption d'innocence doit prévaloir, surtout que les faits qui lui sont reprochés ne sont pas liés à son travail d'animatrice de radio.

Nathalie Normandeau est toujours en attente de procès pour fait face à des accusations de fraude, complot et abus de confiance pour des événements qui seraient survenus alors qu'elle était députée, puis ministre du Parti libéral du Québec de 2000 à 2012.