NOUVELLES
31/05/2016 13:35 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

La femme de Dylan Armstrong risque de perdre sa médaille olympique pour dopage

La médaillée d'argent des JO de Londres 2012, la lanceuse de poids Yevgeniya Kolodko, est l'une des deux athlètes russes à avoir échoué à un test de dopage.

La nouvelle a été rendue publique par la chaîne de télévision russe Match TV.

Kolodko est la femme du lanceur de poids canadien Dylan Armstrong. Armstrong a mis la main sur le bronze aux JO de Pékin en 2008 devenant le premier Canadien à gagner une médaille dans une épreuve de lancer, en près de cent ans.

Ironiquement, la médaille de bronze d'Armstrong a été obtenue après que le Bélarusse Andrei Mikhnevich eut été disqualifié...pour dopage en 2015.

Match TV rapporte aussi que la médaillée d'or des JO de Londres au lancer du marteau Tatyana Beloborodova a également raté un test de dopage.

La télévision russe précise que les seuls résultats connus sont ceux des échantillons A.

De plus, aucune substance dopante n'a été mentionnée.

Samedi, le Comité olympique russe (COR) avait révélé que huit athlètes russes avaient échoué à de nouveaux tests de dopage effectués sur des échantillons prélevés lors des JO de Londres.

Le COR ajoute qu'il ne livrera aucun commentaire avant que les analyses des échantillons B ne soient complétées.

Les règles de l'Agence mondiale antidopage précisent que les résultats d'une deuxième analyse doivent corroborer ceux obtenus lors d'un premier examen pour que les athlètes soient sanctionnés.

Le Comité international olympique avait révélé vendredi dernier que 23 athlètes de cinq sports provenant de six pays avaient obtenu des résultats « positifs » après de nouvelles analyses faites à partir d'un procédé qui n'existait pas en 2012.