NOUVELLES
31/05/2016 07:14 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

L'UE s'entend avec Twitter, Facebook et d'autres contre le discours haineux

BRUXELLES — La branche exécutive de l'Union européenne s'est entendue avec des poids lourds des réseaux sociaux pour combattre la propagation du discours haineux en ligne.

Le code de conduite dévoilé mardi regroupe des géants comme Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft.

Les entreprises se sont engagées à s'attaquer «rapidement et efficacement» au discours haineux. Leurs employés seront formés pour évaluer et, lorsque cela est nécessaire, éliminer le contenu illégal en 24 heures. Les compagnies ont aussi accepté d'encourager les «contrepropos» au discours haineux.

La commissaire européenne à la Justice, aux Consommateurs et à l'Égalité des genres, Vera Jourová, a déclaré que l'internet est un lieu de «libre expression, pas de discours haineux» et qu'une incitation publique à la violence ou à la haine «n'a pas sa place en ligne».