NOUVELLES
31/05/2016 07:09 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

L'Afrique en bref du mardi 31 mai à 15H00 GMT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

CôteIvoire-procès

ABIDJAN - Le procès de Simone Gbagbo, l'ex-Première dame de Côte d'Ivoire, accusée notamment de "crimes contre l'humanité" commis lors de la crise postélectorale de 2010-2011, s'est ouvert mardi à Abidjan, en l'absence des organisations de défense des droits de l'Homme qui dénoncent leur marginalisation dans la procédure.

Ce nouveau procès devrait durer un mois. Simone Gbagbo est actuellement incarcérée à Abidjan où elle purge une première peine de 20 ans de prison pour "atteinte à la sûreté de l'Etat", prononcée l'an dernier.

Nigeria-manifestation

LAGOS - Au moins dix personnes ont été tuées lors de manifestations de militants pro-Biafra qui marquaient l'anniversaire du début de la guerre civile en 1967 et contre lesquelles la police a ouvert le feu.

Dans cet État de Delta, la police dit avoir ouvert le feu parce que des membres du mouvement Peuple indigène du Biafra (IPOB) avaient tiré sur les forces de sécurité déployées à l'occasion des manifestations.

Mais le porte-parole de l'IPOB, Anayo Chukwu-Okpara, a nié ces accusations, et affirmé qu'au moins 35 membres de l'IPOB avaient été tués à Onitsha.

La sécession du Biafra, sept ans après l'indépendance du Nigeria, avait débouché sur un conflit féroce de trois ans (1967-70) et la mort d'environ un million de personnes, beaucoup ayant succombé à la maladie et à la famine.

Nigeria-émeutes

KANO (Nigeria) - Au moins quatre personnes ont été tuées dans le centre du Nigeria lors de deux jours de violences, à la suite de propos blasphématoires présumés qu'auraient tenus un commerçant chrétien contre le prophète Mahomet sur les réseaux sociaux.

Methodus Chimaije Emmanuel, un jeune homme de 24 ans, a été lynché par la foule dimanche, après avoir posté des commentaires blasphématoires sur sa page Facebook.

La vague de violences déclenchées dans la petite ville de Pandogari, dans l'Etat du Niger (Nigeria), a fait trois autres victimes lundi, lorsque des soldats, déployés pour tenter de ramener le calme, ont ouvert le feu selon des habitants.

RDCongo-CPI-procès

LA HAYE - L'ancien chef militaire congolais Jean-Pierre Bemba a comparu mardi devant la Cour pénale internationale de La Haye pour le premier jour des plaidoiries, marqué par des accusations de subornation de témoins.

M. Bemba et ses avocats sont accusés d'avoir fabriqué ou présenté à la CPI des faux documents afin d'obtenir son acquittement dans ce procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Jean-Pierre Bemba a été reconnu coupable le 21 mars des crimes commis par sa milice en Centrafrique en 2002 et 2003, en vertu du principe de "la responsabilité du commandant". Ce jugement était également le premier de la Cour à avoir condamné le recours au viol comme crime de guerre.

Libye-conflit

TRIPOLI - Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont annoncé mardi avoir pris le contrôle de la ville côtière de Ben Jawad à 160 km et Nofliya à 127 km à l'est de Syrte de Syrte, fief libyen du groupe Etat islamique (EI).

Nouvel exécutif libyen soutenu par les Nations unies, le GNA est basé à Tripoli depuis deux mois et peine à asseoir son autorité sur un pays miné par les divisions et les violences depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

PARIS - L'émissaire de l'ONU sur la Libye Martin Kobler a appelé mardi toutes les forces armées libyennes, celle du gouvernement -reconnue par la communauté internationale- et celle de l'est du pays, à "s'unir" pour vaincre militairement les jihadistes du groupe État islamique.

Soudan-réfugiés

NAIROBI - Le Soudan a renvoyé en mai des centaines d'Erythréens dans leur pays, où ils sont à la merci d'"abus" de la part d'un régime "répressif", a affirmé mardi l'ONG Human Rights Watch (HRW), selon laquelle Khartoum viole ainsi les lois internationales.

Selon l'ONU, environ 5.000 Érythréens quittent chaque mois leur pays en quête d'une vie meilleure, et le Soudan est une étape clé pour ceux qui tentent de rejoindre l'Europe.

Seychelles-politique

VICTORIA - La Cour constitutionnelle des Seychelles a validé mardi la victoire du président sortant James Michel à l'élection de décembre, rejetant de la sorte des recours du Parti national des Seychelles (SNP - opposition) que demandait l'annulation des résultats.

M. Michel a été élu le 19 décembre pour un troisième mandat avec 31.512 voix (50,15%), soit seulement 193 voix de plus que le chef du SNP et leader de l'opposition Wavel Ramkalawan.

Somalie-justice

MOGADISCIO - Deux hommes ont été condamnés lundi à la prison à vie par un tribunal somalien pour avoir planifié l'attentat du 2 février contre un avion de ligne au départ de Mogadiscio, revendiqué par les islamistes shebab somaliens affiliés à Al-Qaïda.

Burkina-justice

OUAGADOUGOU - Le chef du parti de l'ex-président burkinabé Blaise Compaoré, Eddie Constance Komboïgo, incarcéré fin janvier pour son implication présumée dans le putsch manqué de septembre au Burkina, a bénéficié lundi d'une mise en liberté provisoire.

Congo-justice

BRAZZAVILLE - La justice congolaise a décidé lundi de déférer un opposant du président congolais Denis Sassou Nguesso détenu sans procès depuis six mois, devant un tribunal correctionnel pour "incitation aux troubles à l'ordre public".

Les autorités ont reproché à l'opposant d'avoir organisé et participé à une manifestation non autorisée le 20 octobre contre le référendum autorisant M. Sassou Nguesso à briguer un troisième mandat.

Niger-ONU

NIAMEY - Le Niger risque d'être confronté en 2016 à de nouvelles inondations qui pourraient affecter plus de 100.000 personnes à travers ce pays pauvre et désertique, ont prévenu mardi les Nations unies.

"Un plan de contingence multirisque" sera mis en place dès que "5 à 10%" de la population sera touchée par ces inondations, assure l'agence onusienne. Parallèlement, les autorités ont lancé la construction de digues sur les berges du fleuve Niger.

Algérie-Mali

ALGER - La Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg) et la coalition de groupes armés pro-gouvernementaux maliens baptisée "la Plateforme" ont appelé lundi à Alger à "accélérer la mise en place d'une autorité de transition" dans le nord du Mali, dont des zones entières sous encore sous la coupe de groupes jihadistes.

CôteIvoire-ONU

ABIDJAN - La Côte d'Ivoire doit renforcer ses dispositifs de protection des droits de l'Homme pour assurer le "relais" de la mission de l'Onu (Onuci) dans le pays, qui s'achève en juin 2017, selon le communiqué d'un expert de l'Onu lundi.

CôteIvoire-accident

ABIDJAN - Trois Casques bleus sénégalais de la Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci) sont morts dans un accident de la route, portant à 104 le nombre de personnels onusiens décédés dans la pays depuis 2004, a annoncé lundi l'Onuci.

CôteIvoire-médias

ABIDJAN - Des appels d'offres pour dix télévisions privées sur le réseau TNT ont été lancés lundi à Abidjan, une étape importante pour la libéralisation de l'audiovisuel en Côte d'Ivoire après un demi-siècle de monopole public.

DeskAfrique/jlspb/