NOUVELLES
31/05/2016 02:59 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

France: inondations et perturbations dues à de fortes pluies

De fortes pluies ces derniers jours ont fait en France des dégâts mais pas de blessé, notamment dans le nord et le centre, avec des routes coupées, des maisons inondées et des pompiers débordés.

De nombreuses routes sont inondées et quelques centaines de maisons ont dû être évacuées. Entre lundi soir et mardi matin, les pompiers sont intervenus plus de 4.500 fois, selon le ministère de l'Intérieur. Pour l'essentiel, pour des caves inondées ou des plafonds effondrés.

Il est tombé jusqu'à 100 mm de pluie, soit 100 litres d'eau au mètre carré, dans le département des Yvelines au sud de Paris, où un collège et une école ont été évacués par précaution.

Dans l'ouest, l'autoroute A10 qui relie Paris à Bordeaux a été fermée à la circulation, rendant ces derniers très difficiles autour d'Orléans. Dans le centre-est, quelque 80 routes sont barrées, une dizaine d'établissements scolaires fermés et les transports scolaires perturbés.

"On n'a jamais connu ça. Il y avait déjà eu des inondations en 1984/1985 et en 2001 mais là, on a sept à huit hameaux inondés sur 14", témoigne Cyril Boulleaux, maire de Villeneuve-sur-Yonne, une commune de 5.400 habitants.

Dans la Marne (est), une usine de traitement de l'eau a également été inondée et les autorités ont appelé la population alentour à ne plus se servir au robinet pour l'alimentation.

Autre zone touchée, le nord. A Bruay-la-Bussière, la rivière Lawe a débordé dans un quartier formant une cuvette, et plusieurs voitures étaient sous l'eau, a constaté un photographe de l'AFP.

A Paris, la Seine a atteint 3,46 m, un niveau fréquent en hiver mais plus rare pour un mois de juin.

En octobre, 20 personnes avaient péri sur la Côte d'Azur dans des inondations dues à des intempéries, dont huit prises au piège dans des parkings souterrains de résidences.

bur-san/ppy/prh/ros