NOUVELLES
31/05/2016 08:02 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 en France: Washington avertit des risques d'attentats "terroristes"

Les Etats-Unis ont averti mardi que l'Euro-2016 de football qu'organise la France dans dix jours représentait une "cible potentielle" pour des attentats "terroristes", dans une note du département d'Etat sur les risques de voyager dans toute l'Europe.

"La France va accueillir le championnat européen de football du 10 juin au 10 juillet. Les stades de l'Euro, les +fan zones+ et tous les lieux qui diffuseront le tournoi en France et à travers l'Europe représentent des cibles potentielles pour des terroristes", a mis en garde le ministère américain des Affaires étrangères.

Cet avertissement de la diplomatie américaine, qui s'adresse aux millions d'Américains qui se rendent en France et chez ses voisins européens durant toute la période estivale, survient à J-10 du début de l'Euro et le jour où des attentats étaient justement simulés mardi au Stade de France, près de Paris, l'un des lieux visés par les attaques jihadistes du 13 novembre dernier.

"Nous alertons les ressortissants américains du risque d'attentats terroristes possibles à travers l'Europe, visant des évènements importants, des sites touristiques, des restaurants, des centres commerciaux et les systèmes de transport", a encore mis en garde le département d'Etat.

Washington s'inquiète ainsi du "nombre important de touristes visitant l'Europe durant l'été" et des "cibles plus importantes" pour des "terroristes prévoyant des attaques dans des lieux publics".

Outre l'Euro-2016 de football, les Etats-Unis s'alarment aussi du Tour de France cycliste du 2 au 24 juillet, compétition extrêmement populaire pour les Américains.

Le ministère relève que les autorités françaises ont prolongé l'état d'urgence jusqu'à la fin du mois de juillet pour couvrir la période durant laquelle se tiendront ces compétitions sportives à résonance mondiale.

En dehors de la France, le département d'Etat souligne aussi que la Pologne doit accueillir à la fin du mois de juillet les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cracovie et que les autorités locales renforceront les contrôles aux frontières.

nr/bdx