NOUVELLES
31/05/2016 02:41 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - De van Basten à Balotelli, les plus beaux buts d'un Euro

De la mythique volée de Marco van Basten en 1988 au coup de canon de Mario Balotelli lors de la dernière édition, en 2012, les Euros proposent une galerie de buts d'anthologie. Florilège.

De 1960 à 1968, quelques chiches images en noir et blanc peinent à nous rappeler les buts décisifs en finale, la tête croisée du Russe Viktor Poledelnik (URSS, 1960), la tête plongeante de Marcelino (Espagne, 1964) ou la frappe en pivot de Pietro Anastasi à l'entrée de la surface (Italie, 1968).

1972 - La frappe de Müller

La télévision en couleurs a mieux servi la légende de Gerd Müller, auteur d'un doublé en finale contre l'URSS (3-0). Sur le dernier but, il part du milieu de terrain, prend appui sur Jupp Heynckes, relayé par Hans-Georg Schwarzenbeck, et se retrouve à la conclusion de l'action (58).

1976 - Le penalty de Panenka

La 100e sélection de l'Allemand Franz Beckenbauer est gâché par le plus célèbre penalty de l'histoire du football, la frappe en feuille morte d'Antonin Panenka, qui a offert à la fois le titre à la Tchécoslovaquie sur le dernier tir au but (2-2, 5 t.a.b. à 3) et son nom à ce geste.

1980 - Le sombrero de Wilkins

L'Anglais Ray Wilkins réussit deux lobs d'un coup contre la Belgique (1-1), un coup du sombrero au-dessus de Walter Meeuws enchaîné par une frappe en douceur par-dessus Jean-Marie Pfaff (26). Mais l'Angleterre ne franchira pas le premier tour.

1984 - Le contrôle de Platini

Le but est de Michel Platini, mais le rush de Jean Tigana. Sur le centre, le capitaine français efface défenseurs et gardien d'une feinte de frappe, un contrôle d'un sang-froid inouï, pour marquer à la dernière minute de la prolongation en demi-finales (3-2 a.p.) à Marseille. La France ira au bout.

1988 - La volée de van Basten

Le but le plus célèbre de l'Euro. Déjà héros du tournoi, Marco van Basten atteint l'immortalité avec sa volée cristalline sous la barre de Rinat Dassaev, un des meilleurs gardiens du monde (54), en finale, le but du K.-O. contre l'URSS (2-0), qui ne reviendra plus.

1992 - Le une-deux Brolin-Dahlin

Le duo en or de la Suède envoie le pays organisateur en demi-finales en faisant chuter l'Angleterre (2-1) à la fin du dernier match de poule. Le blond Thomas Brolin prend appui sur le brun Martin Dahlin, qui, dos au but, lui remet la balle dans la course d'une délicieuse caresse du droit pour une frappe sans contrôle (82).

1996 - Le lob de Poborsky

"Beaucoup de jeunes ne se souviennent pas de moi comme joueur mais ont vu ce but, je suis content d'avoir laissé quelque chose derrière moi", raconte le Tchèque Karel Poborsky à UEFA TV. En quarts de finale, son lob abat le Portugal (1-0). Poborsky, avec ses cheveux longs de hard-rocker, lobe Vitor Baia (53) d'un petit coup de cuillère sous le ballon.

2000 - Le sang-froid de Wiltord

Le Français Sylvain Wiltord n'a pas marqué le plus technique mais le plus dramatique des buts d'un Euro. En finale, les Bleus sont menés 1-0, il ne reste qu'une poignée de secondes à jouer et le remplaçant, servi côté gauche de la surface, contrôle de la poitrine avant de marquer d'une frappe croisée (90+4). L'Italie ne s'en remettra jamais et s'incline au but en or (2-1).

2004 - Le backflip d'Ibrahimovic

Le Suédois Zlatan Ibrahimovic a réussi un de ses gestes d'anthologie, inspirés des arts martiaux, pour égaliser à quelques minutes de la fin contre l'Italie (1-1) en poules. "Ibracadabra" trompe Gianluigi Buffon d'une incroyable talonnade aérienne, réussie dos au but (87).

2008 - Le finish de Nihat

Rois du suspense, les Turcs renversent la république Tchèque (3-2) dans le dernier match de poule grâce à un doublé de Nihat Kahveci dans les cinq dernières minutes (87, 89). Si le premier doit beaucoup à une erreur de Petr Cech, le second est signé d'une frappe pure tapant la barre avant de rentrer.

2012 - La mine de Balotelli

Mario Balotelli a réussi le meilleur match de sa vie lors de la demi-finale contre l'Allemagne (2-1), où il emmène l'Italie en finale d'un doublé, marquant son deuxième but d'un tir surpuissant. L'image de Super Mario torse nu, muscles saillants, en posture de Hulk, a fait le tour du monde.

eba/dhe