NOUVELLES
31/05/2016 08:00 EDT | Actualisé 01/06/2017 01:12 EDT

Dopage - La commission d'enquête sur la Russie a coûté 1,4 M EUR (AMA)

La commission d'enquête sur le dopage dans l'athlétisme russe a coûté 1,4 millions d'euros à l'Agence mondiale antidopage (AMA), a indiqué mardi le futur directeur général de l'institution, appelant à davantage de fonds pour lutter contre le dopage.

"On nous demande de faire plus d'enquêtes... qui doivent être financées d'une manière ou d'une autre. On ne peut pas être financé comme on l'était il y a dix ans", a expliqué Olivier Niggli depuis Doha, où se tient une conférence sur la lutte antidopage.

"C'est un défi pour l'avenir de s'assurer que la communauté antidopage mondiale soit correctement financée", a-t-il souligné.

Le Suisse Olivier Niggli, qui prendra ses fonctions le 1er juillet prochain, a indiqué que l'enquête indépendante sur la Russie, qui a mis au jour la triche dans ce pays et abouti à la suspension en cours de son athlétisme, avait coûté à son organisme "1,5 million de dollars (environ 1,4 million d'euros)".

Cela représente environ 5% du budget annuel total de l'AMA, évalué à 30 millions de dollars (environ 27 M EUR).

L'athlétisme russe, suspendu depuis novembre dernier et les conclusions de cette enquête, saura le 17 juin s'il est exclu ou non des jeux Olympiques de Rio (5-21 août), à l'issue du Conseil de la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qui se réunit à Vienne.

L'AMA a depuis mis sur pied une autre commission d'enquête, chargée de faire la lumière sur les contrôles organisés durant les JO d'hiver de Sotchi en 2014. Elle fait suite aux révélations de l'ancien patron du laboratoire de Moscou, Grigory Rodchenkov, qui a évoqué le rôle actif des services secrets russes et de représentants du gouvernement russe dans des échanges d'échantillons afin de cacher des cas de dopage dans l'équipe russe pendant ces Jeux.

dh/fbr/ah