Vivre

10 crèmeries où se sucrer le bec à Québec

Four different ice cream cones
Four different ice cream cones

Friandises glacées, gelato artisanale, molle trempée dans le chocolat, etc. La crème glacée se décline en de multiples gourmandises cet été et les crémeries et bars laitiers jouent d’audace et de créativité pour renouveler ce classique estival. Voici dix adresses dans la région de Québec, et de la rive-sud, à visiter lors des chaudes journées d’été.

Découvrez les crèmeries suite à la galerie d'images:

10 crèmeries où se sucrer le bec à Québec

Prendre son temps chez Tutto Gelato

Véritable institution sur la rue Saint-Jean, le Tutto Gelato est le premier glacier italien à Québec, qui, encore aujourd’hui, fait courir les foules dès que le mercure grimpe. Bien qu’il faut être patient si on veut déguster un bol de glace italienne un samedi soir de festival, l’attente en vaut toutefois amplement la peine. Une soixantaine de saveurs, des classiques aux plus exotiques, sont fabriquées selon les règles de l’art italien, à partir d’ingrédients de qualité et en respectant le temps de macération requis. Une technique artisanale qui a valu bien des mentions et des honneurs au petit glacier depuis 1998.

716, rue Saint-Jean, Québec, www.tuttogelato.ca

Chocolats Favoris à Lévis : là où tout a débuté

La réputation de Chocolats Favoris n’est plus à faire. L’entreprise québécoise, qui ouvrira dans les prochains jours ses 18e et 19e chocolateries, est devenue ces dernières années une marque de commerce populaire en produits chocolatiers, vue sur toutes les tables québécoises ou presque! Mais saviez-vous que l’aventure de la première chocolaterie a débuté en 1996 dans le Vieux-Lévis ? Cet été, on prend le traversier en famille et on rend sur l’avenue Bégin, à Lévis, pour y déguster l’une des saveurs chouchous de tout le Québec.

32, avenue Bégin, Lévis, www.chocolatsfavoris.com

La bonbonnière de Pat Rétro

Depuis son ouverture au début mai, la crémerie Pat Rétro fait jaser. Et avec raison. Située au sous-sol du réputé casse-croûte, la crémerie se remarque d’abord par son décor à la fois kitsch et rétro en rose bonbon qui attire les curieux (coup de cœur pour la banquette en forme de sandwich de crème glacée!). Mais ce sont surtout ses coupes glacées à « créer soi-même » qui font la joie des clients, petits et grands, qui s’amusent à sélectionner leurs ingrédients et à garnir le tout des huit friandises à saupoudrer. Gourmands, vous dites ?

1983 rue de Bergeville, Québec, www.patretro.com

Une escapade à la Chocolaterie de l’Île d’Orléans

Une escapade sur l’Île d’Orléans se termine bien souvent à Sainte-Pétronille, sur la terrasse de la chocolaterie, à déguster une « molle » trempée dans le chocolat artisanal de la maison. Ce n’est pas surprenant que l’adresse prisée par les insulaires et par les visiteurs ait connu une forte hausse de son achalandage, si bien qu’elle a décidé d’ouvrir cette saison une seconde succursale sur l’Île, plus précisément à Saint-François.

8330, chemin Royal, Sainte-Pétronille et 3497, chemin Royal, Saint-François de l’Île d’Orléans, www.chocolaterieorleans.com

Le fin chocolat d’Érico

Dans un petit local de la rue Saint-Jean, certains touristes passent tout droit, tant l’enseigne est discrète. Or, les habitués savent bien qu’un arrêt chez le chocolatier Érico est gage de sourire et de gourmandise. En plus de ses 70 saveurs de glaces, le chocolatier propose sa « molle » signature à la vanille de Madagascar trempée dans un enrobage chocolaté des plus décadents. À essayer : le tofu glacé pour les végétaliens qui aiment les gourmandises estivales!

634, rue Saint-Jean, Québec, www.ericochocolatier.com

Le chouette commerce de quartier : le Glacier d’Aberdeen

Juste au coin de l’avenue Cartier, pratiquement caché derrière un gros immeuble, le petit Glacier Aberdeen est pourtant une enseigne bien connue et courue par les résidents du quartier. Et même les visiteurs de passage y font un arrêt obligé pour goûter l’une des glaces du célèbre Bilboquet, recouverte d’un coulis de caramel salé, d’un trempage de biscuit à la crème ou de Ferrero Rocher, une nouveauté de la saison. Le plus : lors des chaudes journées d’été, le commerce est ouvert jusqu’à minuit! Un petit cornet après une soirée à danser ?

90, rue Aberdeen, Québec

De la gelato à la boulangerie Paillard

L’enseigne Paillard, une valeur sure pour les pâtisseries et le pain frais du jour, est aussi réputée pour sa glace italienne maison, dont le comptoir de saveurs colorées est ouvert en saison. La quatrième succursale de Paillard, qui a récemment ouvert ses portes dans le secteur Cap-Rouge, offre une trentaine de glaces italiennes fruitées et chocolatées, faites sur place. Depuis son ouverture, la place est toujours bondée. En prime : on revient à la maison avec une sélection des fameux macarons de Paillard.

811, route Jean-Gauvin, Québec, www.paillard.ca

Panache du Parc : un thé avec votre gelato ?

Salon de thé ou casse-croûte estival ? Le Panache du Parc, plus récent resto estival de l’Auberge Saint-Antoine, a certainement une identité unique. Installé durant l’été dans la loge du gardien du parc du Bois-de-Coulonge, il propose une ambiance champêtre au cœur de la ville. En plus du service du thé à l’anglaise, des petits sandwichs et des fameux scones du Panache, on y propose aussi une savoureuse glace italienne maison. Un lieu idéal pour la promenade.

1215, Grande-Allée, Parc du Bois-de-Coulonge, Québec, www.saint-antoine.com

Du nouveau chez Cassis Monna & Filles

La nouvelle a été annoncée discrètement, sans tambour ni trompette, sur la page Facebook de l’établissement : l’expansion de Cassis Monna & Filles, sur l’Île d’Orléans, comptera cet été un bar laitier. Pas n’importe lequel. Un bar proposant des glaces et des sorbets fabriqués à partir des fruits (du cassis bien sûr, mais aussi de la groseille et autres petits fruits de l’Île!) des champs des sœurs Monna qui ont pris la relève de l’entreprise familiale. Réputée pour sa crème de cassis qui a reçu des éloges de partout dans le monde, Cassis Monna & Filles est aussi devenue au fil du temps un arrêt gourmand à son petit restaurant de saison. Gageons que le bar laitier, qui ouvrira ses portes sous peu nous dit-on, attirera encore plus de clients!

1225, chemin Royal, Saint-Pierre de l’Île d’Orléans, www.cassismonna.com

Un arrêt à La Grange

Où s’arrêter après une partie de soccer ou de baseball ? À La Grange! Bon nombre d’équipes locales y célèbrent une victoire. Typique bar laitier de quartier, La Grange retient notre attention par le service attentionné de son personnel et de sa propriétaire, ainsi que par sa variété de gourmandises et friandises glacées qui mettent en valeur les produits du terroir. Comme le beurre d’érable de la Beauce, la sauce aux canneberges de Nutra-Fruit et les glaces artisanales du Bilboquet. Sans oublier la poutine glacée, qui ravit les papilles et détrompe plusieurs clients par son réalisme étonnant.

303, rue Seigneuriale, Québec