POLITIQUE
31/05/2016 06:13 EDT | Actualisé 31/05/2016 06:17 EDT

Chefferie du PQ : C'est plus facile sans PKP, dit Lisée (VIDÉO)

QUÉBEC – Avec son franc-parler habituel, Jean-François Lisée a admis mardi que sa course à la chefferie du PQ se déroule «immensément mieux» que l’an dernier.

Il faut dire que les quatre candidats n’ont pas à affronter la «superstar» Péladeau, comme l’a qualifié le député de Rosemont.

«La dernière campagne, elle était décidée d’avance», dit Jean-François Lisée. Ce dernier avait d’ailleurs jeté la serviette en début de course, affirmant que le PQ souhaitait vivre son «moment Pierre Karl Péladeau».

«Cette fois-ci, nous ne sommes pas, ni moi ni mes collègues, de la carrure de Pierre Karl ou des leaders historiques du PQ, reconnaît-il. Nous sommes des êtres humains normaux, donc il n’y a aucun d’entre nous qui prenons tout l’oxygène dans la pièce.»

L’absence de PKP et de son potentiel conflit d’intérêts avec Québecor permet également au candidat Lisée de mener une campagne plus positive, analyse-t-il.

«Il n’y en a pas de problème. Alors, je dis le bien que je pense de mes collègues, dit-il. N’importe lequel d’entre eux serait cent fois meilleur que Philippe Couillard pour gouverner le Québec.»

Les candidats à la chefferie ont jusqu’au 30 juin pour déposer les 1 500 signatures requises pour être éligibles. Alexandre Cloutier a été le premier mardi à déposer une liste de 2 000 signataires.

Jean-François Lisée, lui, affirme que la récolte va bon train. «Hier, en milieu de journée, on avait dépassé les 15%», dit-il.

Voyez l’échange dans la vidéo ci-dessus.

INOLTRE SU HUFFPOST