NOUVELLES
28/05/2016 09:42 EDT | Actualisé 29/05/2017 01:12 EDT

Retour en Italie après quatre ans d'un militaire accusé de meurtres en Inde

Un militaire italien accusé d'avoir tué deux pêcheurs indiens au cours d'une mission destinée à assurer la sécurité d'un pétrolier est rentré samedi en Italie, après quatre ans passés en Inde, une affaire qui pèse toujours sur les relations entre les deux pays.

Salvatore Girone a été rejoint par son épouse, ses enfants et son père dans l'avion du gouvernement italien pour des retrouvailles émouvantes, avant d'être accueilli sur le tarmac par les ministres de la Défense et des Affaires étrangères et de lever ses mains jointes en signe de victoire.

La famille à nouveau réunie devait ensuite se diriger vers Bari dans le sud de l'Italie, où une fête pour célébrer son retour au pays était prévue.

Salvatore Girone et son compatriote Massimiliano Latorre, un autre militaire déjà rentré en Italie pour raisons médicales, sont accusés d'avoir tué ces pêcheurs le 15 février 2012 au large des côtes sud de l'Inde où ils assuraient la sécurité d'un pétrolier. Ils disent avoir pris les victimes pour des pirates.

Salvatore Girone était assigné à résidence à l'ambassade d'Italie à New Delhi, mais l'Inde ne l'autorisait pas à quitter son territoire avant le règlement de l'affaire.

Or, jeudi, la Cour suprême indienne a assoupli les conditions de sa liberté conditionnelle, dans la foulée d'une décision d'un tribunal de La Haye en ce sens en attendant que la Cour permanente d'arbitrage décide s'il doit comparaître en Inde.

Cette affaire a suscité des tensions entre Rome et New Delhi. Selon l'Italie, le pétrolier placé sous la surveillance des deux hommes, le MV Enrica Lexie, était dans les eaux internationales au moment du drame, alors que pour l'Inde, ce litige n'a pas sa place devant une juridiction internationale car il s'agit d'un "double meurtre en mer" et non d'un différend maritime.

ide/jm/gl/bds

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!