NOUVELLES
28/05/2016 07:13 EDT | Actualisé 29/05/2017 01:12 EDT

Huit athlètes russes ayant participé aux JO de Londres ont été épinglés

MOSCOU — Huit athlètes russes ont été épinglés à la suite des nouveaux tests antidopages réalisés sur les échantillons prélevés aux Jeux olympiques de Londres, a révélé le Comité olympique russe samedi.

Le bref communiqué émis par le Comité olympique russe ne précisait pas les noms des athlètes pris en défaut, ni les disciplines dans lesquelles ils évoluent, mais a laissé entendre qu'ils provenaient de trois sports différents.

Aucune autre information ne sera divulguée avant l'obtention des résultats des échantillons 'B', qui servent à confirmer ou à infirmer la validité de la série de nouveaux tests.

Ces révélations surviennent 24 heures après que le Comité international olympique (CIO) eut annoncé que les nouveaux tests réalisés sur des échantillons prélevés à Londres en 2012 avaient permis d'épingler 23 athlètes supplémentaires.

Le CIO avait annoncé les résultats vendredi après avoir effectué de nouveaux tests améliorés sur 265 échantillons.

L'organisation avait alors précisé que ces athlètes fautifs évoluent dans cinq disciplines différentes et qu'ils représentent six pays au total. Le CIO avait cependant refusé de les nommer.

Les athlètes pris pour dopage qui ont participé aux JO de Londres viennent s'ajouter aux 31 autres qui ont été épinglés récemment après avoir participé aux JO de Pékin en 2008. Le CIO a indiqué vendredi qu'un autre échantillon provenant de Pékin avait engendré des «paramètres anormaux», et a ajouté que le dossier sera étudié attentivement.

Au total, c'est donc 55 athlètes au cours des deux derniers Jeux olympiques d'été qui pourraient être disqualifiés rétroactivement. En conséquence, leurs résultats, de même que leurs médailles, pourraient être invalidés.  

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!