NOUVELLES
27/05/2016 11:09 EDT | Actualisé 28/05/2017 01:12 EDT

Un parrain de la mafia montréalaise abattu

Rocco Sollecito, un membre influent de la mafia montréalaise, a été abattu vendredi à Laval (Québec) de plusieurs balles à quelques centaines de mètres du quartier général de la police, a-t-on appris auprès des enquêteurs.

Ce mafioso du clan sicilien de Montréal a été tué alors qu'il était au volant de son véhicule arrêté à hauteur d'un abribus d'où son meurtrier a fait irruption pour le cribler de balles par la vitre du passager.

Il est mort à l'hôpital où il avait été transporté, a indiqué le sergent Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec en charge de l'enquête.

"C'est un coup de la mafia", a indiqué Franco Di Genova, porte-parole de la police de Laval, ville située au nord de Montréal.

Rocco Sollecito était âgé de 67 ans, soit exactement l'âge auquel est mort son mentor Vito Rizzuto en décembre 2013. Ce dernier avait été remplacé à la tête du clan par Rocco Sollecito pendant son incarcération aux Etats-Unis où il avait été libéré en 2012.

La même année Rocco Sollecito avait été libéré après avoir purgé une peine de 8 ans de prison pour corruption. Il avait été filmé dans des échanges d'importantes sommes d'argent dans le cadre d'une vaste enquête anti corruption visant les contrats de construction et de travaux publics.

Pendant l'incarcération de Vito Rizzuto et de son adjoint, le pouvoir du clan avait été contesté et la famille Rizzuto décimée: son fils Nick Jr a été assassiné en pleine rue en 2009, puis son père, le patriarche Nicolo, tué chez lui. Son beau-frère, Paolo Renda, lui aussi figure importante de la pègre, a disparu en mai 2010.

Au retour de Vito Rizzuto et la sortie de prison de Rocco Sollecito, la police avait relevé une recrudescence des règlements de compte dans les milieux mafieux dans ce que les enquêteurs attribuaient à une vengeance pour les morts au sein du clan et à une reprise en mains des affaires.

Souvent présentés comme les héritiers naturels, les fils des deux parrains ont été arrêtés à l'automne dans une opération policière contre le crime organisé dans la région de Montréal.

amc/mbr/vog