NOUVELLES
27/05/2016 10:57 EDT | Actualisé 27/05/2016 11:02 EDT

La Trump Tower de Toronto devrait être vendue à la suite d'un défaut de dette

La tour Trump de Toronto a connu de nombreux problèmes depuis son ouverture il y a quatre ans, mais ses plus récents déboires pourraient être ses derniers.

Le Globe and Mail rapporte que la Trump International Hotel & Tower Toronto est sur le bord d'être vendue à un propriétaire inconnu après que le propriétaire actuel n'eut pas été en mesure, l'an dernier, de rembourser un prêt de 260 millions $ pour la construction du bâtiment.

Le nom de Trump disparaîtra donc probablement du gratte-ciel.

(Photo by Kevin Van Paassen/The Globe and Mail)

La tour n'appartient pas à Donald Trump lui-même, mais plutôt à Talon Developments, qui a utilisé la marque Trump sur le gratte-ciel et qui a engagé une compagnie du magnat américain pour gérer l'établissement.

Les clients de Talon ne sont «plus intéressés par la marque Trump» parce que Donald lui-même lui a fait perdre de la valeur, selon un avocat de la compagnie.

«C'est plus important pour lui de devenir président que de gérer une entreprise qui fonctionne», a déclaré Symon Zucker au Star.

Le projet de Trump Tower à Toronto a connu des problèmes dès le départ. Un an après la construction, la moitié de l'hôtel était inoccupée, et les tarifs étaient de moitié inférieurs aux attentes des investisseurs, qui perdaient environ 175 $ par jour.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.