NOUVELLES
27/05/2016 06:57 EDT | Actualisé 27/05/2016 06:57 EDT

Premier contact Audi A3 et S3 2017: les changements sont à l'intérieur (PHOTOS)

EcoloAuto.com

Plus de 1 million d’Audi A3 ont été vendues à travers le monde depuis que la voiture entrée de gamme d’Audi (du moins au Canada) a vu le jour en 1996. Chez nous cependant, nous connaissons l’A3 depuis beaucoup moins longtemps, mais les consommateurs ont rapidement apprivoisé la petite compacte relativement abordable dotée néanmoins d’un emblème prestigieux.

Car voilà l’attrait de ce genre de modèle. Les quatre anneaux sur la calandre ajoutent une certaine exclusivité à un modèle qui est à la portée de budgets pas nécessairement faramineux. Les plus pragmatiques diront que pour le prix d’une A3 l’on peut avoir une voiture japonaise ou américaine à l’emblème moins noble, mais certainement mieux équipée, mais cette dernière n’aura pas le prestige que certains associent à Audi (nous pourrions dire la même chose de la BMW Série 2 ou de la Mercedes-Benz CLA, les rivales directes de l’A3).

Tout cela est une question de perspective. Ce qui n’est pas ouvert au débat cependant est que les voitures comme l’A3 sont populaires, et qu’il était nécessaire pour Audi de procéder à une révision de sa voiture la plus accessible sur notre marché afin de préserver cette popularité. C’est ce que le constructeur allemand a fait avec l’Audi A3 2017 que j’ai eu l’occasion d’essayer cette semaine à Munich.

Galerie photo Premier contact Audi A3 et S3 2017 Voyez les images

La recette est simple. Audi ne vient pas révolutionner sa A3 et il faudra un œil averti pour décerner les changements entre la génération introduite il y a quelques années et le modèle actuel. Par contre, une fois à l’intérieur, l’on remarque un niveau de sophistication esthétique et technologique qui rappelle que le constructeur de la voiture en question se spécialise dans le luxe.

Pour en revenir à la carrosserie, l’Audi A3 2017 reprend la philosophie des autres modèles de la marque introduits récemment comme l’A4 et le Q7. Les lignes sont plus aiguisées et la calandre à l’avant est plus carrée. Les phares ont été retravaillés également. Sous le capot, il y a un nouveau moteur pour le modèle de base tandis qu’en option les consommateurs peuvent opter pour un moteur un peu plus puissant pour l’A3 berline et la version cabriolet, un moteur très puissant pour la S3 ou encore un moteur hybride enfichable pour l’A3 E-Tron.

LIRE AUSSI:

» De nouvelles stations de recharge rapide pour Tesla au Québec

Quatre moteurs, un seul de changé

Seul le moteur du modèle de départ est changé. En fait, il est simplement plus puissant alors que le quatre cylindres de 2,0 litres (le moteur actuel est un quatre cylindres de 1,8 litre) développe désormais 186 chevaux. Une boîte automatique à double embrayage comptant maintenant sept rapports est offerte tandis que le modèle de base est uniquement disponible en version traction avant.

En option dans la berline et de série dans l’A3 cabriolet, les consommateurs auront droit à un autre moteur quatre cylindres de 2,0 litres avec une puissance de 220 chevaux. Cette motorisation est jumelée au rouage intégral Quattro et une boîte automatique à double embrayage comptant six vitesses.

La puissante Audi S3 conserve son moteur quatre cylindres de 2,0 litres (lui aussi) développant 292 chevaux tandis que l’A3 E-Tron (située complètement à l’opposé de la S3 en termes de raison d’être) continue d’être propulsée par un moteur à essence de 1,4 litre jumelé à un moteur électrique pour une puissance totale de 204 chevaux et une autonomie d’environ 36 kilomètres en mode électrique.

Donc, cinq modèles au total, quatre d’entre eux conservent le même moteur et l’autre gagne seulement 16 chevaux. De prime abord, il y avait lieu de se demander pourquoi Audi voulait nous faire venir jusqu’en Europe pour voir l’A3 2017. Peut-être pour contempler la nouvelle teinte jaune offerte sur la S3…

Surtout que lors du lancement, il y avait quelques modèles qui seront offerts uniquement en Europe (ceux propulsés par un moteur TDI, une version familiale et la S3 cabriolet) et qui n’étaient donc pas vraiment pertinents. Mon collègue et moi-même avons tenté de conduire uniquement les versions destinées à l’Amérique du Nord tout en se permettant une balade en S3 cabriolet simplement pour le plaisir.

Parlant de la S3 2017, mentionnons qu’il s’agit essentiellement de la même voiture que vous pouvez acheter aujourd’hui chez votre concessionnaire Audi, en termes de comportement routier du moins. Puissante et vive, elle est un véritable charme à conduire. Sa sonorité n’est pas exagérée, mais l’on remarque un grondement sourd provenant des quatre embouts d’échappement à l’arrière qui n’est pas déplaisant du tout.

Pour ce qui est des autres versions, elles conservent aussi le même comportement routier. Ce dernier est prévisible, dynamique à souhait et tout de même confortable comparativement à la concurrence. L’habitacle est cependant bruyant, plus que certains pourraient s’attendre d’une voiture portant le logo d’une marque de luxe. La boîte à sept rapports du modèle de base est exemplaire, et il ne reste qu’à souhaiter que nous la voyions sur les autres A3 rapidement.

Enfin les changements notables

Il faut aller à l’intérieur pour remarquer les nouveautés. Il y a par exemple un nouveau système d’arrêt-départ qui coupe le moteur lorsque la voiture est à l’arrêt (à un feu rouge par exemple). La majorité de ses systèmes sont intrusifs et se font remarquer chaque fois qu’ils se mettent en marche. Celui de l’A3 2017 ne fait pas exception à la règle, mais bon, il est de série et si vous êtes en mesure de vous y habituer, il est vrai qu’il vous aidera à économiser un peu de carburant.

Le modèle de base offre également les phares au xénon de série ainsi que les sièges chauffants et les jantes de 17 pouces. Parions cependant que la plupart des consommateurs passeront leur tour et opteront plutôt pour le modèle à moteur de 220 chevaux et surtout, à traction intégrale.

C’est dans cette version que l’on retrouve les changements les plus significatifs. En premier lieu, il y a les nouveaux systèmes de sécurité actifs offerts en option. Ces derniers incluent un système qui corrige automatiquement la trajectoire pour vous maintenir dans la bonne voie, un régulateur de vitesse adaptatif qui réduit la vitesse automatiquement lorsque l’on s’approche d’un autre véhicule jusqu’à un arrêt complet (il peut même accélérer à nouveau automatiquement s’il s’agit d’un bref arrêt), et finalement le système pre sense avant qui ferme le toit ouvrant, prépare les freins à ralentir et serre la ceinture si une collision probable est détectée.

Puis il y a l’Audi Virtual Cockpit aussi en option. Il s'agit d'un écran de 12,3 pouces derrière le volant qui affiche une panoplie d’informations pertinentes, dont les cadrans de façon numérique ainsi qu’une carte détaillée et surtout très belle lorsque le système de navigation est en marche. C’est le même système que l’on retrouve dans l’A4, mais également dans la R8. Un volant chauffant est aussi disponible maintenant.

Il y a d’autres nouveautés (des seuils de porte en aluminium ou autres trucs du genre), mais celles énumérées précédemment sont les seules qui sont réellement notables.

Il faut donc conclure que si vous n’aimiez pas l’A3 actuelle, vous n’aimerez pas la version 2017. Il se peut par contre que le nouveau tableau de bord virtuel vous fasse changer d’idée, mais sur la route c’est la même voiture à l’exception du modèle de base. Autre point, les nouveautés sont à peu près toutes en option et le prix grimpera alors en conséquence.

Cela dit, nous ne connaissons pas encore le prix de l’Audi A3 2017 alors attendons un peu. La voiture arrivera en septembre et les informations sur les montants à prévoir quelques semaines avant.

Source: EcoloAuto.com