NOUVELLES
27/05/2016 10:41 EDT | Actualisé 28/05/2017 01:12 EDT

La Chine risque de s'enfermer dans une "Grande Muraille d'isolement" (chef du Pentagone)

La Chine risque de s'enfermer dans "une Grande Muraille d'isolement" à travers ses opérations d'expansion militaire en mer de Chine méridionale et des cyber-attaques présumées, a déclaré vendredi le ministre américain de la Défense Ashton Carter.

Pékin revendique la souveraineté de la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale et mène sur certaines îles d'énormes opérations de remblaiement. Ces actes "défient des principes fondamentaux et nous n'allons pas détourner le regard", a ajouté le chef du Pentagone à Annapolis, près de Washington.

Il se rendra la semaine prochaine à Singapour pour un Forum sur la sécurité en Asie où les chantiers de la Chine en mer Méridionale, qui hérissent des pays de la zone comme le Vietnam et les Philippines, seront certainement abordés.

"Avec ses agissements, la Chine pourrait ériger une Grande Muraille d'isolement autour d'elle", a dit le ministre lors d'une cérémonie de remise de diplômes dans une école de la marine américaine.

"Des pays de toute la région, que ce soient des alliés, des partenaires ou les non-alignés, expriment leurs inquiétudes publiquement et en privé au plus haut niveau", a-t-il poursuivi.

Les Etats-Unis ont envoyé ces derniers mois des navires de guerre croiser à proximité d'îles contrôlées par Pékin, assurant ainsi défendre la "liberté de navigation" face à la "militarisation" opérée selon eux par l'armée chinoise dans cette zone stratégique pour le commerce mondial.

Pour appuyer ses prétentions, Pékin a mené d'énormes opérations de remblaiement d'îlots de l'archipel des Spratleys, qui affleurent parfois à peine, et réclame que soit considérée comme ses eaux territoriales et son espace aérien la zone des 12 milles autour de ces constructions.

Ashton Carter a également eu des mots durs à propos d'attaques de pirates informatiques lancées depuis la Chine.

"Les pirates en Chine ont violé l'esprit d'internet, sans parler de la loi, pour organiser le vol à grande échelle d'informations protégées par la propriété intellectuelle", a-t-il dit.

wat/elc/faa