NOUVELLES
27/05/2016 10:53 EDT | Actualisé 28/05/2017 01:12 EDT

GB: des députés fustigent les arguments "fallacieux" des pro et anti-Brexit

Des parlementaires britanniques conservateurs et travaillistes ont vivement critiqué vendredi les arguments "fallacieux" brandis par les camps pro et anti-Brexit, à moins d'un mois du référendum sur la place du Royaume-Uni dans l'Union européenne.

Le comité du Trésor de la Chambre des communes, qui réunit des députés partisans du "maintien" et d'autres favorables à une sortie du Royaume-Uni de l'UE, a notamment souligné que l'argument des pro-Brexit selon lequel une sortie de l'UE ferait économiser 350 millions de livres (460 millions d'euros) par semaine est "hautement fallacieux".

Ce chiffre, qui correspond à la contribution britannique hebdomadaire au budget européen, ne prend en effet pas en compte le fameux rabais obtenu en 1984 par l'ancienne Premier ministre Margaret Thatcher - résumé par la fameuse formule "I want my money back" -, ni les subventions reçues de Bruxelles.

Les parlementaires jugent également trompeur l'argument - invoqué lui par les partisans du "maintien" - selon lequel trois millions d'emplois sont liés au commerce avec l'UE, directement ou indirectement, ainsi que leur affirmation qu'une sortie de l'UE amputerait chaque foyer britannique d'environ 4.300 livres (5.650 euros) de revenus par an.

Ces arguments, en plus de "créer de la confusion" chez les Britanniques, "appauvrissent le débat politique", déplore le comité.

Dans un communiqué, son président, Andrew Tyrie, a toutefois concédé que "quelques morceaux de vérité" émergeaient de cette "montagne d'exagérations", notamment l'affirmation selon laquelle un sortie de l'UE aurait "un coût économique à court terme" pour le Royaume-Uni.

rba/ib