NOUVELLES
27/05/2016 13:15 EDT | Actualisé 28/05/2017 01:12 EDT

Euro-2016/Préparation - Rashford éclaire l'Angleterre contre l'Australie

L'attaquant de Manchester United Marcus Rashford, l'une des rares satisfactions vendredi avec Wayne Rooney en match de préparation de l'Euro-2016 contre l'Australie (2-1), est devenu le plus jeune joueur anglais à marquer pour sa première sélection.

Agé de 18 ans et 209 jours, le Red Devil n'a mis que 135 secondes à trouver l'ouverture (3) en reprenant un centre contré de Raheem Sterling. 10e plus jeune titulaire, il devient également le 3e plus jeune buteur, en bonne compagnie derrière Rooney et Owen.

Même s'il a eu une nouvelle fois du mal dans le jeu, Sterling a ensuite servi parfaitement à la reprise Rooney, qui, tout juste entré, a doublé la mise (55) et porté à 52 son record de buts en sélection.

Voilà pour les satisfactions du soir car sinon, la sélection de Roy Hodgson a encore montré qu'elle était perfectible, même si elle a semblé plus en jambes que contre la Turquie (2-1) avec huit nouveaux joueurs.

Le sélectionneur, encore privé de Sturridge, et malgré le retour des joueurs de Liverpool et de Manchester United, a effectivement poursuivi sa revue d'effectif.

Wilshere est toutefois toujours apparu à la peine dans l'entre-jeu alors que sa sortie à la pause et l'apparition de Rooney, déjà en vue au milieu il y a cinq jours et cette fois en pointe, a transformé positivement le jeu anglais.

Malgré tout, Dier, tout juste entré, a commis l'irréparable en trompant son propre gardien (75).

Les Australiens avaient certes réalisé une très bonne première période en misant sur leur agressivité au milieu, mais ils manquaient de poids offensif, pourtant leur atout dans les qualifications du Mondial-2018, et rien n'indiquait alors que la défense anglaise, finalement peu sollicitée, allait encore craquer.

La sortie de Smalling, visiblement sur blessure, a peut-être destabilisée l'arrière-garde mais il faudra en montrer plus le 2 juin lors de l'ultime match de préparation contre le Portugal si les Trois Lions veulent entretenir leur dynamique vertueuse avant d'affronter Russie, pays de Galles et Slovaquie en France.

Les Socceroos, 50e nation mondiale, s'inclinent donc après quatre victoires de rang. Ils restaient, pourtant, sur un surprenant succès 3-1 en Angleterre en 2003 avant le 3e opus de la série entre les deux cousins de l'ex-Empire.

cd/sk