NOUVELLES
27/05/2016 11:49 EDT | Actualisé 28/05/2017 01:12 EDT

Dix concerts à voir en juin

Le mois de juin et l'été sont à nos portes. Musicalement parlant, cela correspond à l'arrivée tonitruante des festivals et du passage d'un tas d'artistes internationaux dans la province. Comme on va reparler sous peu des FrancoFolies, du Festival international de jazz de Montréal et du Festival d'été de Québec, on se concentre ici sur des spectacles qui ne feront pas partie des grands événements. Vous allez voir, ce n'est pas le choix qui manque.

Un texte de Philippe Rezzonico

Florence and the Machine, Centre Bell (8 juin) : Nous avons vu la version écourtée du spectacle de la tournée How Big l'été dernier, lors du festival Osheaga. Cette fois, nous avons droit à la totale, version amphithéâtre. Parions que ça sera encore meilleur. Aussi à Toronto (amphithéâtre Molson Canadian, 10 juin).

Tame Impala, Centre Bell (12 juin) : Les jeunes Australiens qui semblent tout droit sortis de la période psychédélique du tournant des années 60 et 70 sont de retour avec leur troisième album, Currents. Au menu, du rock psychédélique mélodique mâtiné de groove. Également à Toronto (festival Bestival, 11 juin).

The Cure, Centre Bell (14 juin) : Un ami m'a appelé l'autre jour pour me faire remarquer que Robert Smith et sa bande jouent des chansons qu'ils n'ont pas interprétées sur scène depuis des années. Je lui ai répondu que j'ai surtout remarqué qu'ils jouaient de 32 à 35 chansons chaque soir. Deux bonnes raisons, donc, pour retourner les voir. D'autant plus que cette fois, personne ne va couper le son en plein milieu de la dernière chanson (Boys Don't Cry) comme ce fut le cas au festival Osheaga en 2013...

The Joy Formidable, Le Cercle (17 juin) : Retour au Québec du trio de rock alternatif issu du pays de Galles que l'on aime beaucoup. Probablement en raison de la présence de la chanteuse et guitariste Ritzy Bryan, dois-je confesser. Au menu, les nouvelles chansons de Hitch, paru plus tôt cette année. Aussi à Toronto (The Mod Club, 15 juin) et à Montréal (Théâtre Fairmount, 18 juin).

Ellie Goulding, Centre Bell (18 juin) : La Britannique Ellie Goulding s'est fait connaître du grand public en remportant le prix de la critique aux Brit Awards en 2010. Trois albums et une chanson (Love Me Like You Do) dans le film de Cinquante nuances de Grey plus tard, elle vient nous présenter les nouvelles compositions qui figurent sur Delirium (2015). Aussi à Toronto (Centre Air Canada, 19 juin).

Enrico Macias, Le Capitole (20 juin) : C'était l'un des préférés de ma mère. Et à 77 ans, le grand chanteur propose toujours de nouvelles pièces, notamment celles de son plus récent disque, Les clefs. Aussi à Montréal (salle Wilfrid-Pelletier, 21 juin) et à Gatineau (salle Odyssée, 22 juin).

City and Colour, Centre Bell (20 juin) : Je ne sais trop si Dallas Green se doutait que son projet parallèle de City and Colour mis sur pied il y a une dizaine d'années allait, ma foi, finalement mener à la disparition du groupe Alexisonfire. Le nouvel album de City and Colour, If I Should Go Before You (octobre 2015) fait l'objet d'une tournée pancanadienne de 14 escales qui va de Kelowna à Montréal, en passant par Red Deer et Medecine Hat. Consultez l'horaire.

Hall and Oates, Centre Bell (21 juin) : Cela fait maintenant 10 ans que le duo américain, qui a composé une dizaine de tubes au cours de sa carrière, n'a pas présenté de spectacles au Québec. Belle occasion pour renouer avec les Rich Girl, Sara Smile, Private Eyes, Kiss on My List et autres Maneater. Cela risque de ressembler à un spectacle rempli de grands succès, tant à Montréal qu'à Toronto (amphithéâtre Molson Canadian, 23 juin).

Paul Simon, Place des Arts (22 juin) : Stranger To Stranger. C'est le titre du nouvel album de Paul Simon à paraître le 3 juin, dont les compositions seront à l'honneur dans le spectacle qu'il vient nous présenter dans quelques semaines. Compositions auxquelles se mêleront, comme d'habitude, celles de sa longue carrière solo et de son partenariat avec Art Garfunkel. Aussi à Toronto (Sony Centre of Performing Arts, 21 juin).

Def Leppard, Centre Vidéotron (25 juin) : Après être passé à Montréal l'an dernier, Def Leppard fait un arrêt à Québec cet été. On parle même ici d'un programme triple avec REO Speedwagon et Tesla. Longue soirée de rock en perspective.