NOUVELLES
27/05/2016 01:40 EDT | Actualisé 28/05/2017 01:12 EDT

Cambodge: des soldats condamnés pour avoir passé à tabac des députés d'opposition

Trois soldats de la garde du Premier ministre cambodgien Hun Sen ont été condamnés vendredi à un an de prison pour avoir passé à tabac des députés d'opposition, rares poursuites contre des fidèles de l'homme fort du Cambodge.

L'incident remonte à octobre 2015, quand les députés Kong Sakphea et Nhoy Chamreoun avaient été attaqués et sortis de leurs voitures par les trois hommes, à l'issue d'une session parlementaire.

Les assaillants de ces élus du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP, principale force d'opposition), s'étaient rendus après quelques jours de fuite.

Le tribunal municipal de Phnom Penh les a condamnés à un an de prison ferme, assorti de trois ans de sursis, selon un journaliste de l'AFP présent à l'audience.

Pour les défenseurs des droits de l'Homme, les trois hommes sont des boucs émissaires, destinés à couvrir les ramifications de l'affaire.

L'attaque "avait tous les signes d'une opération menée par les forces de la sécurité d'Etat", estime Human Rights Watch dans un communiqué.

"Ne juger que ces trois personnes tout en bloquant l'enquête sur les autres planificateurs de cette attaque est une façon de les protéger", accuse l'ONG basée à New York.

Cette affaire intervient dans un contexte de grande tension politique au Cambodge, où les opposants subissent des pressions de tout ordre.

Le Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis plus de trente ans, n'entend pas se laisser déstabiliser lors des législatives de 2018.

Le chef du parti CNRP, Sam Rainsy, se trouve en exil à l'étranger, pour fuir des poursuites judiciaires dans son pays, qu'il juge politiques.

Et l'adjoint de Rainsy, Kem Sokha, est poursuivi dans une obscure affaire d'adultère. Il ne s'est pas présenté au tribunal jeudi. Il n'a pas été arrêté mais le siège du parti a été investi par des membres des forces de l'ordre, suscitant "la profonde inquiétude" de l'ambassade des Etats-Unis.

suy-dth/at