POLITIQUE
26/05/2016 11:27 EDT

Altercation avec Vien: Couillard accuse Legault d'intimidation (VIDÉO)

intimidation couillard legault

Le premier ministre Philippe Couillard a accusé jeudi François Legault d'avoir fait preuve d'impulsivité pour intimider une de ses ministres.

En Chambre, M. Couillard a affirmé que le comportement du chef caquiste s'est dégradé dans le cadre des travaux parlementaires.

"On parle d'improvisation, moi, j'ajouterais impulsivité comme traverser la Chambre puis intimider fortement une membre de l'Assemblée nationale, a-t-il dit. C'est ce qu'on a vu (mercredi)."

Le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier, a soutenu que le chef caquiste avait utilisé un ton déplacé, mercredi, lorsqu'il s'est adressé à la ministre du Travail, Dominique Vien, pour lui dire: "Réveillez-vous".

"J'étais présent lorsque le chef de la deuxième opposition est venu, a-t-il dit. Je tiens à vous dire que le ton qu'il avait devant les journalistes était très différent du ton qu'il avait devant moi."

M. Legault est revenu à la charge pour exiger des actions du gouvernement dans le dossier d'un lock-out dans le transport scolaire qui dure depuis une semaine dans la région de Granby.

"Cette situation reflète bien tout le mandat du premier ministre depuis deux ans, a-t-il dit. Improvisation, résignation, nonchalance."

M. Couillard a affirmé qu'un nombre limité d'élèves avait été incapable de se rendre à l'école et qu'un conciliateur s'occupait du conflit de travail.

"Il y a 15 enfants qui n'étaient pas en classe (mercredi), a-t-il dit. Alors ce n'est pas tout à fait 700, d'accord? Mais pourquoi c'est arrivé? Parce que la commission scolaire, organisme qu'il veut abolir, s'est ralliée, a rallié les bénévoles, a rallié les parents pour assurer le transport."

Mme Vien a affirmé mercredi qu'elle accepterait des excuses de M. Legault, à la suite d'une altercation survenue quelques instants après la fin de la période des questions, mercredi.

Dans un point de presse, jeudi matin, M. Legault a affirmé que ce sont les libéraux qui devraient s'excuser pour leur gestion du dossier du lock-out chez Autobus Yamaska.

Selon le chef caquiste, le gouvernement devrait prendre tous les moyens pour assurer le transport des 700 élèves touchés.

"Qu'on prenne les moyens qu'il faut, qu'on loue des autobus d'une compagnie privée, mais d'abord qu'on donne des services puis qu'on permette aux 700 enfants d'être à l'école", a-t-il dit.

M. Legault a répété qu'il n'avait fait que répondre aux invectives de Mme Vien, mercredi, au moment où il sortait du Salon bleu.

"C'est elle qui m'a apostrophé en disant: "Vous parlez trop fort pendant que je réponds aux questions". Je lui ai dit: "Réveillez-vous"", a-t-il dit.

Le chef intérimaire péquiste Sylvain Gaudreault a déploré l'attitude de M. Legault, dont il n'a pas été témoin directement.

"La seule analyse que je peux faire, c'est qu'il s'est rendu compte qu'il n'avait pas gagné la période des questions et il a dit: "Tiens, je vais trouver une manière de passer dans l'actualité"", a-t-il dit.

» Journée de la BD au HuffPost Québec

En ce jeudi 26 mai, Le Huffington Post Québec profite de la tenue du Festival BD de Montréal cette fin de semaine pour présenter une édition spéciale où bande dessinée et journalisme s'unissent pour faire la nouvelle!

Bon nombre de nos articles profiteront ainsi de l'oeil et du crayon de différents dessinateurs qui partageront une vision différente de la nouvelle. Une manière originale de raconter les histoires, inspirée notamment par des initiatives telles que la journée BD de nos confrères du HuffPost France à l'occasion du célèbre Festival international de la bande dessinée d'Angoulême.

Jetez un oeil à notre page d'accueil ou à notre section spéciale «Journée de la BD» pour découvrir ce que l'actualité a inspiré aux bédéistes!

La dessinatrice:

Depuis qu'elle est toute petite, VRUN observe le monde qui l’entoure, amusée ou perplexe, selon les circonstances. Désormais pas beaucoup plus grande, elle le reproduit sous la forme de petits dessins où l’humour, comme la couleur, apparaît par petites touches pour souligner des détails, insignifiants en apparence, mais qui racontent des histoires que nous avons tous déjà vécues. Dans un style bien à elle, entre rêverie gothique et bande dessinée candide, elle détourne des objets courants et les intègre à ses oeuvres pour créer des instantanés poétiques, avec ses petites bonnes femmes bienveillantes et ses grands bonhommes un peu maladroits. Sans oublier ses chats, jamais très loin ni à court d’idées pour venir perturber la tranquillité des humains. Consultez ses oeuvres sur Facebook et sur Instagram.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les citations politiques de l'année 2016 Voyez les images