NOUVELLES
24/05/2016 06:53 EDT

Eugenie Bouchard dit avoir surmonté un trouble alimentaire

Mike Segar / Reuters
Eugenie Bouchard of Canada celebrates her win over Dominika Cibulkova of Slovakia in their women's singles third round match at the U.S. Open Championships tennis tournament in New York, September 4, 2015. REUTERS/Mike Segar

La Québécoise Eugenie Bouchard a bien entrepris son parcours aux Internationaux de tennis de France, mardi, en disposant au premier tour de l'Allemande Laura Siegemund en deux manches expéditives de 6-2, 6-2.

L'ex-finaliste au tournoi de Wimbledon a confié après son triomphe qu'elle avait l'impression d'avoir surmonté un trouble alimentaire qui avait été occasionné par "l'énorme pression" attribuable à ses nombreux succès en 2014.

En conférence de presse d'après-match, elle a précisé qu'elle avait l'impression que la nourriture qu'elle ingurgitait "finissait toujours par remonter". En conséquence, elle a perdu beaucoup de poids en 2015, au moment même où elle dégringolait au classement mondial de la WTA.

Bouchard, 46e joueuse mondiale, a ajouté "qu'avant les matchs j'étais très nerveuse et j'avais de toute évidence un trouble alimentaire. Et (ça) ne se produisait pas seulement avant les matchs, mais également pour tous les autres repas".

La joueuse âgée de 22 ans a terminé 2014 au septième échelon mondial, après s'être inclinée en finale du tournoi de Wimbledon devant Petra Kvitova et avoir atteint le carré d'as en France et en Australie.

Après son passage à vide, Bouchard a rebondi cette saison en étant finaliste de deux tournois. Elle a mentionné que son jeu avait commencé à s'améliorer aux Internationaux des États-Unis l'an dernier, où elle avait atteint le quatrième tour avant de devoir se retirer après avoir été victime d'une mauvaise chute dans le vestiaire des dames - entraînant une commotion cérébrale.

"J'avais encaissé une très grosse défaite la semaine précédente à New Haven et ça m'avait ramenée sur terre, a évoqué Bouchard. C'était une véritable gifle au visage."

Selon elle, son ex-entraîneur Jimmy Connors aurait contribué à sa relance en lui offrant des "commentaires très positifs" sur son jeu vers la fin de la saison 2015.

Dans le match d'aujourd'hui, Siegemund a commis 21 fautes directes et six doubles fautes comparativement à 10 fautes directes et aucune double faute pour la joueuse originaire de Westmount.

Bouchard affrontera au prochain tour la Suissesse Timea Bacsinszky. Cette dernière avait battu Bouchard 6-2, 5-7 et 6-2 au troisième tour du tournoi d'Indian Wells plus tôt cette année.

D'autre part, Aleksandra Wozniak, de Blainville, s'est inclinée 6-1, 6-1 en 67 petites minutes devant la Kazakhe Yulia Putintseva au premier tour.

Du côté des hommes, le Canadien Vasek Pospisil n'a pas fait le poids à son match de premier tour.

Il a été passé à tabac en trois manches de 6-3, 6-2 et 6-1 par le Tchèque Tomas Berdych, huitième joueur au classement mondial de l'ATP. Pour sa part, l'athlète de Vernon, en Colombie-Britannique, occupe le 46e rang de ce classement.

La fiche de Pospisil montre 29 fautes directes lors de ce match sur la terre battue de Roland-Garros comparativement à 15 pour son adversaire tchèque âgé de 30 ans.