NOUVELLES
24/05/2016 09:23 EDT | Actualisé 24/05/2016 09:23 EDT

Une manifestation en Belgique tourne au vinaigre

BRUXELLES — La police antiémeute belge a utilisé des canons à eau pour disperser des manifestants quand des bagarres ont éclaté mardi au terme d'une gigantesque marche anti-austérité à laquelle participaient des dizaines de milliers de personnes au cœur de Bruxelles.

Au moins un policier et plusieurs manifestants ont été blessés.

La manifestation avait été organisée pour dénoncer les politiques sociales et économiques du gouvernement de centre-droite et qui, selon les syndicats, mettent à mal l'État providence belge.

bruxelles

Quelque 50 000 personnes ont défilé dans les rues de la capitale. Vers la fin de la manifestation, des manifestants ont commencé à lancer des pierres aux policiers et des échauffourées ont éclaté entre eux. Des manifestations précédentes avaient elles aussi été le théâtre d'actes de violence.

Les principaux syndicats ont rejoint les rangs des manifestants sous le slogan «La coupe est pleine». Ils sont unanimes à dénoncer des mesures qui incluent moins de flexibilité pour les travailleurs, des carrières plus longues avant la retraite et une réduction des salaires.

Les syndicats affirment que les politiques adoptées depuis deux ans par le premier ministre libéral Charles Michel coûtent 100 euros par mois à une famille moyenne, tandis que la promesse de nouveaux emplois ne se concrétise pas. Les syndicats demandent plutôt au gouvernement de s'attaquer à l'évasion fiscale.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter


INOLTRE SU HUFFPOST

Le monde entier souligne la Journée des travailleurs