NOUVELLES
24/05/2016 08:21 EDT | Actualisé 25/05/2017 05:12 EDT

Les attentats perpétrés lundi en Syrie auraient fait 154 morts (VIDÉO)

Le bilan des multiples attentats perpétrés lundi en Syrie s'établit maintenant à 154 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de la personne.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) rapporte de son côté que le kamikaze qui s'est donné la mort dans un hôpital de la ville côtière de Jableh a fait à lui seul 43 morts, dont trois médecins et une infirmière. Les autres victimes sont principalement des patients et leurs proches.

L'hôpital accueillait au moment de l'attaque les victimes d'au moins trois autres attentats perpétrés ailleurs dans la ville. Il a été si lourdement endommagé qu'il a été mis hors de service, selon l'OMS. Une explosion avait notamment ciblé une gare d'autobus bondée.

Les attentats qui ont frappé les villes de Jableh et de Tartous, sur la côte méditerranéenne du pays, ont été revendiqués par le groupe armé État islamique. Ces deux fiefs gouvernementaux, où on retrouve également des bases militaires russes, sont habituellement paisibles et ils avaient été essentiellement épargnés par la violence depuis le début de la guerre civile.

Le gouvernement syrien fait état d'un bilan de 80 morts, mais l'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, déplore plutôt 154 victimes.

Ces attaques coordonnées et presque synchronisées témoignent d'une brèche grave dans la sécurité de bastions gouvernementaux.

Les deux villes accueillent des milliers de réfugiés qui ont fui les affrontements ailleurs au pays. Ces réfugiés ont fait l'objet de représailles immédiatement après les attentats. Au moins un centre qui les accueille a été partiellement incendié par des proches des victimes.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Attentats en Syrie - 23 mai 2016 Voyez les images