NOUVELLES
24/05/2016 05:51 EDT | Actualisé 24/05/2016 07:58 EDT

Écrasement d'un vol EgyptAir: preuves d'une explosion selon un expert légal égyptien

L'analyse de restes humains trouvés dans la mer Méditerrannée après l'écrasement de l'avion d'EgyptAir, la semaine dernière, laisse croire qu'une explosion s'est produite à bord de l'avion Airbus 320.

L'expert légal égyptien qui a émis cette hypothèse sous le couvert de l'anonymat, mardi, affirme que cette explosion a probablement entraîné la chute de l'appareil.

Cet expert n'est pas autorisé à parler aux médias d'information mais il a affirmé faire partie de l'équipe égyptienne d'investigation et avoir personnellement examiné certains des restes humains à la morgue du Caire.

Des informations démenties

Des experts et des sources proches de l'enquête ont assuré à l'AFP que des informations publiées mardi par des médias selon lesquelles l'analyse des parties de corps repêchées montraient qu'il y avait eu une explosion ne permettaient de tirer aucune conclusion sur les causes du crash.

"Aucune trace d'explosif n'a été décelée pour l'heure sur des débris ou des membres", a assuré à l'AFP une de ces sources. "Dans un avion qui tombe, il y a forcément une explosion à un moment ou un autre, qui réduit l'appareil en pièces, que ce soit en l'air --le résultat d'une explosion due à une avarie ou un acte criminel--, ou quand l'appareil touche la mer, après une chute de 11 km de haut comme pour l'EgyptAir", a commenté une autre. "Cela ne fait pas avancer l'enquête, à moins qu'on ne trouve une trace d'explosif, ce qui n'est pas le cas à ce stade", selon cette source. - AFP

Les 80 parties de corps humains emmenées jusqu'ici à la morgue sont petites, ce qui accrédite la thèse de la déflagration selon cet expert.

L'Airbus 320 avait quitté Paris et devait se rendre au Caire. Il est tombé à environ 290 kilomètres au nord d'Alexandrie.

Galerie photo Disparition du vol Egyptair Voyez les images